Dimanche 21 Août 2016 - 00:00

Quatrième de la finale du 10m (507,35 points), Benjamin Auffret a réalisé une performance historique à Rio. Jamais un plongeur français ne s’était aussi bien classé aux Jeux Olympiques. Une confirmation après sa cinquième place mondiale à Kazan l’année dernière. Et une promesse pour l’avenir.

Ce matin, après la demi-finale, tu étais très souriant et tu disais vouloir nous retrouver avec « un immense sourire » après la finale. Est-ce le cas ?

C’est un sourire en demi-teinte. J’ai le sourire, je suis fier, j’ai quasiment atteint mon record de points alors que j’ai été blessé une partie de l’année. C’était une finale des Jeux Olympiques, il y avait ma famille dans la piscine, il faut que j’ai le sourire ! Être quatrième, c’est toujours un peu embêtant, mais je ne manque pas le podium pour un demi point. Il y a de la marge encore. J’ai pris beaucoup de plaisir sur cette finale. Je me suis régalé. La magie des Jeux… C’était bien quand même. C’était cool (rires).

Jamais un plongeur français n’avait réussi une telle performance.

Il en fallait bien un (rires). J’avais fait cinquième aux Mondiaux l’année dernière et petit à petit je grappille. En France, il n’y a jamais eu d’excellentes installations pour pratiquer le plongeon. On a la chance d’avoir une piscine toute neuve à l’INSEP qui nous permet de progresser, mais il n’y a pas encore de 10 mètres. Être quatrième aux Jeux avec ces conditions, c’est très bien.

Comment abordes-tu l’avenir ?

L’année dernière à Kazan, j’étais deuxième européen, cette année je suis premier. Je suis tout jeune, ça fait six ans que je fais du plongeon. Rendez-vous dans quatre ans. Je vais d’abord prendre des vacances et puis je vais revenir avec les crocs. Je me maintiens aussi sur les World Séries. C’est important.

Quel sera ton objectif l’année prochaine aux Mondiaux ?

L’année après les Jeux, il y a des plongeurs qui arrêtent, ou qui font des pauses. Moi, je vais prendre le temps d’augmenter les difficultés de mes plongeons et mon objectif sera clairement de monter sur le podium des championnats du monde. Et s’il y a encore des records à aller chercher, on va y aller (rires).

On t’a senti très régulier et imperméable à la pression. Est-ce ta force ?

Je pense que c’est grâce à ça que je vais réussir à me faire un nom au niveau des juges. Il ne faut jamais rater. Les juges se souviennent d’abord du raté. Il est important d’être bon tout le temps. La notoriété compte beaucoup dans la notation dans notre discipline.

Recueilli à Rio par J. C. 

Actualités

Lundi 18 Décembre 2017 - 09:00
Dimanche 17 Décembre 2017 - 19:45
Samedi 16 Décembre 2017 - 21:45

Le saviez-vous ?

Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07

À lire aussi

http://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/actu_banner.jpg?itok=0p7idtCuhttp://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/actu_banner.jpg?itok=0p7idtCuhttp://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/sport/banner/actu_banner.jpg?itok=1YjPnu5_
Natation Course
http://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/banner_swimmer_0.jpg?itok=PmTNfuONhttp://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/banner_swimmer_0.jpg?itok=PmTNfuONhttp://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/page/banner/banner_swimmer_0.jpg?itok=LS8hu4NG
Trouver une piscine, un club
http://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/banner_waterpolo_team_fr.jpg?itok=5ho-UozNhttp://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/banner_waterpolo_team_fr.jpg?itok=5ho-UozNhttp://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/sport/banner/banner_waterpolo_team_fr.jpg?itok=JMg0Ah_e
Water-Polo
Partenaires Officiels