Lundi 4 Décembre 2017 - 17:00

Si nous ne prétendrons pas avoir tout anticipé et que la beauté du sport nous a tout de même réservé quelques surprises, les championnats de France de Montpellier ont répondu aux attentes. Ainsi, les jeunes qui devaient s’affirmer ont fait étalage de leur talent, les cadres qui devaient confirmer l’ont fait avec brio et ceux qui devaient renouer avec le succès ont (presque) tous réussi leur pari.   

Des jeunes qui se sont affirmés

C’était l’un des enjeux de ces championnats de France. Avec les retraites des Lacourt, Manaudou, Balmy, Gilot ou Bousquet, les jeunes nageurs tricolores ne pouvaient plus se cacher. Et beaucoup ont répondu présent. Notamment Maxime Grousset, vice-champion du monde juniors du 50 m nage libre et l’un des plus grands espoirs de la natation tricolore. Deuxième de cette épreuve à Montpellier, derrière son coéquipier d’entraînement Jérémy Stravius, le jeune nageur amiénois a remporté son premier titre de champion de France sur le 100 m nage libre avec un excellent chrono à la clé (47’’60). Grousset est également monté sur la troisième marche du podium du 100 m papillon, confirmant les attentes placées en lui.

Maxime Grousset a confirmé son immense potentiel aux championnats de France de Montpellier (KMSP/Stéphane Kempinaire)

Si Maxime Grousset semble incarner la relève de la natation masculine, chez les filles Cyrielle Duhamel est également très attendue après sa médaille de bronze aux championnats du monde juniors sur 200 m 4 nages. Troisième des championnats de France sur 200 et 400 m 4 nages la jeune nordiste a montré qu’elle n’avait rien perdu de son talent et que la perspective d’intégrer pour la première fois l’équipe de France A lors des Euro de Copenhague (13-17 décembre) ne l’avait pas déstabilisée.

Cyrielle Duhamel a pris la troisième place des 200 et 400 m 4 nages à Montpellier (KMSP/Stéphane Kempinaire)

À noter également le titre du dossiste nantais Maxence Orange qui a devancé Geoffroy Mathieu sur le 200 m dos, et la deuxième et troisième place de Paul-Gabriel Bedel respectivement sur 50 m dos et 100 m dos. Sans oublier les nombreuses meilleures performances françaises de catégories d’âge rafraîchies à l’occasion de ces championnats de France.

Des cadres qui ont confirmé…

En l’absence de Mehdy Metella, blessé, Charlotte Bonnet et Jérémy Stravius étaient les deux principales têtes d’affiches de ces championnats de France. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils ont parfaitement tenu leur rang et assuré le spectacle. La Niçoise a ainsi remporté six titres (50, 100, 200 et 400 m nage libre, 50 m brasse et 100 m 4 nages) et une médaille de bronze (50 m papillon), en améliorant trois records de France (50 m brasse, 100 m nage libre et 100 m 4 nages). « L’objectif était de rafraîchir un ou deux records de France pendant ces championnats » a confié Bonnet à Montpellier. « Finalement, il y en a trois et c’est très satisfaisant. Mes temps sont vraiment intéressants en ce début de saison et c’est de bon augure pour les championnats d’Europe de Copenhague. »

Charlotte Bonnet a remporté six titres et amélioré trois records de France (KMSP/Stéphane Kempinaire)

De son côté, Jérémy Stravius a réalisé un Grand Chelem en s’imposant lors de ses sept finales disputées (50 et 100 m papillon, 100 et 200 m nage libre, 100 m 4 nages, 50 et 100 m dos). « Je suis content d'avoir gagné mes épreuves individuelles », a simplement confirmé l’Amiénois à l’issue de ces quatre jours de compétition. « J'ai fait des bons championnats, l'ambiance était bonne au sein du groupe et nous avons tous réalisé de belles performances. C’est très encourageant en vue des championnats d’Europe. Je peux nager encore plus vite et j’espère obtenir des médailles. »

Jérémy Stravius a squatté la première marche du podium tout le week-end en remportant ses sept finales (KMSP/Stéphane Kempinaire)

… Et d’autres qui se sont relevés

Après leur désillusion strasbourgeoise en mai dernier, plusieurs cadres de l’équipe de France souhaitaient prouver qu’il ne s’agissait que d’un simple accident de parcours. À commencer par Jordan Pothain qui avait éclaté aux yeux du grand public en 2015, se qualifiant pour sa première équipe de France lors des Mondiaux de Kazan, avant d’atteindre la finale olympique du 400 m nage libre l’année suivante. Le Grenoblois, visiblement épanoui après un été consacré entièrement au repos, a remporté le 400 m nage libre, avant de prendre la deuxième place du 200 m nage libre et du 100 m dos derrière Stravius, ainsi que la troisième place du 50 m dos. De quoi le rassurer avant les Euro en petit bassin. « C’était un renouveau que j’attendais sur la manière de gérer mes courses et mes finales » a-t-il confirmé. Une satisfaction partagée par son entraîneur Guy La Rocca : « Il a retrouvé son ADN de nage. Il n’est pas brouillon et sa nage était posée ».

Jordan Pothain a retrouvé le sourire à Montpellier (KMSP/Stéphane Kempinaire). 

Si Pothain avait décidé de couper avec la natation cet été, ce n’était pas le cas de Marie Wattel et Damien Joly qui ont préféré clore leur saison avec une compétition internationale. En disputant l’US Open avec l’équipe de France A’, les deux nageurs ont pu se rassurer sur leur état de forme. Et si Marie Wattel a surfé sur cette vague de confiance à Montpellier en améliorant ses meilleurs temps et en s’imposant sur le 100 m papillon, Damien Joly a dû se contenter de la deuxième place des 800 et 1500 m nage libre derrière un David Aubry particulièrement affûté. Si tous n’ont donc pas atteint leurs objectifs, ils savent que leur saison se jouera une nouvelle fois fin mai à l’occasion des championnats de France de Saint-Raphaël (22-27 mai) où ils tenteront de se qualifier pour les Euro de Glasgow (3-12 août).

Marie Wattel a semblé plus libérée lors des championnats de France en petit bassin en améliorant tous ses meilleurs temps (KMSP/Stéphane Kempinaire).

A Montpellier, J. C. 

Actualités

Samedi 16 Décembre 2017 - 21:45
Vendredi 15 Décembre 2017 - 19:45
Jeudi 14 Décembre 2017 - 20:00

Le saviez-vous ?

Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade

À lire aussi

http://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/banner_waterpolo_team_fr.jpg?itok=5ho-UozNhttp://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/banner_waterpolo_team_fr.jpg?itok=5ho-UozNhttp://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/sport/banner/banner_waterpolo_team_fr.jpg?itok=JMg0Ah_e
Water-Polo
http://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/bannermaitre.jpg?itok=hJdSvIoXhttp://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/bannermaitre.jpg?itok=hJdSvIoXhttp://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/sport/banner/bannermaitre.jpg?itok=AUzzYRjM
Maitres
http://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/sk2_0857.jpeg?itok=l4tsfXafhttp://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/sk2_0857.jpeg?itok=l4tsfXafhttp://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/sport/banner/sk2_0857.jpeg?itok=K9EsyqFL
Eau Libre
Partenaires Officiels