Vendredi 12 Décembre 2014

Entretien avec Linh Vu Ngoc, médecin du sport, spécialisé dans les domaines du triathlon, water-polo et natation synchronisée.

Qu’est-ce qu’une crampe ? 

C’est une  contraction musculaire intense, douloureuse, brutale, spasmodique, involontaire, cédant après quelques étirements et le repos. Ce caractère spontanément résolutif la distingue de la « contracture musculaire ». Il n’y a pas d’altération anatomique du muscle. Elle peut survenir au repos sur un muscle froid ou à l’effort sur un muscle chaud.  

Quelle est l’origine d’une crampe ? 

Ce qui est surprenant dans la crampe, c’est qu’un si petit incident musculaire puisse laisser les chercheurs aussi perplexes. Plusieurs causes sont avancées par les physiologistes, mais aucun ne peut les déterminer précisément. Certains invoquent des causes métaboliques, comme les pertes hydriques et minérales (sodium, potassium, calcium, zinc) liées à la forte sudation lors de l’effort physique, ou l’accumulation de déchets métaboliques (radicaux libres, ions H+, acide lactique…). D’autres spécialistes insistent sur les causes musculaires : une inadéquation entre l’effort demandé et le type de muscle sollicité, une sollicitation excessive du muscle, une récupération insuffisante ne permettant pas une bonne décontraction. Enfin, il y aurait également des causes neurologiques : hyperstimulation d’origine neurologique (excès d’influx nerveux par le motoneurone-alpha provenant de la moelle épinière), défaillance dans la régulation autonome du muscle.

Pourquoi n’existe-t-il pas d’études importantes sur le sujet ? 

Au contraire, de nombreuses études ont été menées. Cependant ses origines multifactorielles et propres à chaque individu ne permettent pas d’établir un lien de cause à effet précis et univoque qui convienne à la communauté des physiologistes du sport. Il est impossible de définir un modèle scientifique de crampe permettant des études fiables et reproductibles.

Certains préconisent la prise de médicaments ou de compléments alimentaires pour éviter la crampe. Est-ce justifié ? 

Non, un sportif qui suit un bon programme d’entraînement respectant les périodes de récupération et une alimentation variée, équilibrée et adaptée aux efforts imposés par son sport, ne doit pas avoir de carence. Il n’a donc pas besoin de compléments alimentaires. Tout se trouve dans son assiette. Le problème des sportifs qui souffrent de crampes chroniques récidivantes relève d’une prise en charge spécialisée par un neurologue. Actuellement, les seuls traitements reconnus de la crampe sont, dans la phase aiguë, le repos en position allongée, les étirements passifs et progressifs du muscle atteint et les massages en posture d’étirement.
 
Recueilli par Laure Dansart

Actualités

Le saviez-vous ?

Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)

À lire aussi

http://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/dans_lintimite_des_plongeurs.jpg?itok=dvEm0tZUhttp://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/dans_lintimite_des_plongeurs.jpg?itok=dvEm0tZUhttp://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/sport/banner/dans_lintimite_des_plongeurs.jpg?itok=-0tafNwP
Plongeon
http://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/banner_swimmer_0.jpg?itok=PmTNfuONhttp://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/banner_swimmer_0.jpg?itok=PmTNfuONhttp://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/page/banner/banner_swimmer_0.jpg?itok=LS8hu4NG
Trouver une piscine, un club
http://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/banner_swimmer.jpg?itok=JJe6dj8xhttp://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/banner_swimmer.jpg?itok=JJe6dj8xhttp://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/sport/banner/banner_swimmer.jpg?itok=MvKcwx7r
Natation Estivale
Partenaires Officiels