Mardi 19 Février 2019 - 22:00

A Marseille, les Tricolores ont longtemps fait douter l’Italie avant de s’incliner de deux buts pour leur dernier match de Ligue Mondiale sur le sol français (4-6). 

 

Malgré les absences notables de Figlioli et Aicardi, la Squadra Azzura alignée par Campagna ce soir à Marseille avait bien fière allure avec pas moins de six « bronzés » de Rio parmi lesquels le public phocéen reconnaissait un certain Michael Bodegas de retour dans le bassin où il a débuté le water-polo.  La première partie de la rencontre était cependant équilibrée puisqu’après l’ouverture du score par l’intermédiaire de Fondelli, Rocchietta bien servi par Izdinski, remettait une première fois les deux équipes à égalité. Menés 3 à 1 en début de second quart-temps, les Bleus profitaient cette fois de deux périodes de supériorité numérique consécutives pour refaire la totalité de leur retard grâce à des buts signés Crousillat et Vernoux. Si Echenique, véritable poison pour la défense française, obtenait quelques temps plus tard un penalty sur une faute de Crousillat, l’Italien d’origine argentine trouvait Garsau à la parade dans sa tentative à 5 mètres. Mais alors que l’on se dirigeait vers un score de parité à la pause, Echenique, encore lui, redonnait l’avantage à une équipe transalpine visiblement surprise par cette belle résistance française. A l’image d’un Di Fulvio régulièrement en échec face à Garsau.

Les joueurs de l'équipe de France écoutent les consignes de leur coach, Nenad Vukanic. (Photo: FFN/Michel Dumergue)

Beaucoup moins prolifique en buts, la deuxième mi-temps permettait tout de même de voir une très belle combinaison des cousins Vernoux, Romain trouvant parfaitement Thomas au premier poteau à la conclusion d’une nouvelle « zone + ». Et si les Bleus s’inclinaient finalement de deux buts, c’est sous les applaudissements d’un public de connaisseurs que Vukanic et ses troupes ont quitté l’enceinte du Cercle des Nageurs de Marseille.

J.P .C. 

Score par période : 1-2, 2-2, 1-2, 0-0

France : Garsau, Noyon, Saudadier, Bachelier, Marion Vernoux, , Khasz, Rocchietta 1, Crousillat 1, Izdinski, Marzouki, Canonne, Vanpeperstraete, Vernoux 2

Italie : De Lungo, De Michelis, Di Fulvio, Molina Rios, Damonte, Fondelli 1, Vezlotto, Di Somma 1, Echenique 3, Presciutti 1, Bodegas, Spione, Bertoli

Charles Canonne : « Ça faisait longtemps que l’on ne s’était pas retrouvé avec l’équipe de France et on n’a pas eu énormément de temps pour préparer ce match. C’est dommage car on n’était pas si loin que ça de l’Italie ce soir et on prend beaucoup de buts sur des détails. En particulier sur le gaucher (Echenique). On a, par contre, été performant sur leurs « zones + ». On savait que c’était leur point fort et on avait bien travaillé ça à la vidéo. Et on leur a effectivement posé des problèmes dans ce secteur de jeu. Grâce aussi à un super Rémi Garsau dans les buts. Sur le plan personnel, j’ai pris assez rapidement trois fautes, c’est un peu frustrant surtout que j’en trouve au moins une sévère, mais c’est comme ça… Et de toute façon, on avait comme consigne de défendre de façon agressive. »

Le saviez-vous ?

Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir

À lire aussi

https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/actu_banner.jpg?itok=0p7idtCuhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/actu_banner.jpg?itok=0p7idtCuhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/sport/banner/actu_banner.jpg?itok=1YjPnu5_
Natation Course
https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/sk2_0857.jpeg?itok=l4tsfXafhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/sk2_0857.jpeg?itok=l4tsfXafhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/sport/banner/sk2_0857.jpeg?itok=K9EsyqFL
Eau Libre
https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/banner_waterpolo_team_fr.jpg?itok=5ho-UozNhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/banner_waterpolo_team_fr.jpg?itok=5ho-UozNhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/sport/banner/banner_waterpolo_team_fr.jpg?itok=JMg0Ah_e
Water-Polo
Partenaires Officiels