« C’est incroyable ! » | Fédération Française de Natation
Partager
Dimanche 27 Mai 2018 - 19:00

Vice-champion de France du 100 m papillon (52’’61) dans le sillage de l’indéboulonnable Mehdy Metella (vainqueur en 51’’92), Pierre Henry Arrenous a validé son ticket pour les Euro de Glasgow à l’issue de la dernière journée des championnats de France de Saint-Raphaël. Il fera bien partie du contingent de trente-trois nageurs qui s’envolera pour l’Ecosse du 3 au 12 août prochain.

Comment analyses-tu ta finale ?

C’est incroyable ! J’avais carrément la flippe car c’est bien beau de faire les minimas le matin, il fallait finir dans les quatre premiers ce soir pour être qualifié. Sur le premier 50 mètres, j’ai eu peur de trop relancer, mais ça a tenu. Une course bien maîtrisée du début à la fin. Médaille d’argent après le bronze sur 50 m papillon et une qualification individuelle pour Glasgow, je suis vraiment très content de mes championnats.

As-tu eu le sentiment de pouvoir rivaliser avec Mehdy Metella ?

Mehdy, c’est le patron de la natation française. Il est devant et j’ai encore beaucoup de travail à réaliser pour pouvoir le chatouiller. En meeting, j’ai parfois réussi à me rapprocher, mais j’ai toujours eu du mal à finir mes 100 mètres. Ce soir, j’avais un objectif : être avec lui jusqu’aux 50 mètres, mais on sait tous qu’il a un très gros retour et que c’est difficile de rivaliser. J’ai tenu jusqu’à 80 mètres et je me suis dit que j’allais réussir à me qualifier.

Comment as-tu géré ton avant course ? Tu parlais précédemment de ton appréhension.

Mon entourage a été présent et bienveillant. Ils m’ont aidé à faire redescendre la pression. Je n’ai pas fait de sieste, sinon j’aurais été endormi pour ma course. Maintenant, place au repos. Il va falloir souffler un peu avant de relancer la machine.

(KMSP/Stéphane Kempinaire)

As-tu le sentiment d’avoir franchi un palier cette semaine ?

Oui, tout à fait ! C’est vraiment le cas de le dire. L’année dernière, je suis passé senior en sortant des championnats d’Europe juniors avec des déceptions. Cette semaine, j’ai passé le cap de l’équipe de France A, je vais participer aux championnats d’Europe avec des chronos très satisfaisants.

Comment vas-tu t’organiser d’ici les Euro de Glasgow ?

Il reste trois mois pour peaufiner les derniers détails. Il me semble que c’est suffisant pour être prêt. On va partir sur un cycle de sprint en se concentrant sur les 50 et 100 mètres.

A Glasgow, ce sera aussi l’occasion d’emmagasiner de l’expérience auprès du « patron » de la natation française, Mehdy Metella.

Mehdy a un style particulier qui surprend. Son retour, notamment, est vraiment unique. J’ai beaucoup à apprendre de lui. C’est un très grand nageur. Ses performances m’inspirent.

Recueilli à Saint-Raphaël par A. C.

 

Le saviez-vous ?

Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire

À lire aussi

https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/laura_auger_margaux_chretien.jpg?itok=fOERV4Nhhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/laura_auger_margaux_chretien.jpg?itok=fOERV4Nhhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/sport/banner/laura_auger_margaux_chretien.jpg?itok=BQJlK_Dm
Natation artistique
https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/actu_banner_2.jpg?itok=nJ1MxlRMhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/actu_banner_2.jpg?itok=nJ1MxlRMhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/page/banner/actu_banner_2.jpg?itok=G_aZzvOv
La santé
https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/illsutration.jpg?itok=u0UQx2F3https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/illsutration.jpg?itok=u0UQx2F3https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/page/banner/illsutration.jpg?itok=iFaay-6w
La lutte anti-dopage
Partenaires Officiels