Décollage programmé | Fédération Française de Natation
Partager
Mercredi 10 Avril 2019 - 10:45

Le numéro Spécial relève olympique consacré à la génération de nageurs qui représentera la France aux Jeux Olympiques de Paris en 2024 est désormais disponible ! A cette occasion, et en concertation préalable avec la Direction technique nationale, nous avons rencontré dix-neuf athlètes d’avenir (dans l’ordre alphabétique) : Julien Bérol, Kyllian Brenon, Tommy-Lee Camblong, Océane Carnez, Sergueï Comte, Justine Delmas, Lucie Delmas, Joana Desbordes, Louise Lefebvre, Antoine Marc, Léon Marchand, Adrien Musart, Yohann Ndoye Brouard, Marine Nectoux, Lison Nowaczyk, Célia Pinsolle, Hugo Sagnes, Lucile Tessariol et Mewen Tomac. De par leurs performances, leur détermination et leur état d’esprit, ces dix-neuf champions en herbe ont la chance d’apparaître dans ce numéro. Rien ne leur garantit cependant une participation aux Jeux Olympiques. Avant Paris, il y aura Tokyo et d’ici 2024 bien des embûches se dresseront sur leur parcours. L’apprentissage du haut niveau est à ce prix.

Cliquez sur la couverture pour consulter gartuitement le numéro spécial relève olympique !

Portrait n°18: Lucile tessariol

Derrière les sprinteuses d’avenir que sont Célia Pinsolle et Marine Nectoux, Lucile Tessariol, leur cadette d’un an, est en passe de s’imposer elle aussi comme une valeur montante. Pas étonnant, dès lors, qu’elle ait pris la troisième place des 100 et 200 m nage libre lors des derniers championnats de France des moins de 15 ans. Une confirmation pour la Mérignacaise qui a longtemps hésité entre la natation, la danse moderne et la gymnastique. « Bon, je peux le dire maintenant, mais c’était quand même un peu la catastrophe car je n’avais pas vraiment de sens artistique. L’athlétisme, j’aurai bien aimé aussi, mais je n’avais pas suffisamment d’endurance. En natation, je n’ai jamais été déçue. Tout de suite, je me suis sentie bien, épanouie dans cette glisse, intéressée par la technique de nage et les méthodes d’entraînement ». Il y a sept ans, naturellement, Lucile se tourne vers la nage libre, n’en déplaise à sa maman ainsi qu’à sa sœur aînée, adeptes des quatre nages. « En brasse, je n’avance pas. En dos, je n’avance pas beaucoup plus vite. En papillon, si je bosse un peu, pourquoi pas, mais moi ce que j’aimerais, c’est grandir sur 400 et 800 m nage libre ». Avant d’en arriver-là, Lucile songe surtout à effacer le souvenir décevant de ses « premiers championnats d’Europe junior ». Pourquoi ?« Je n’ai vraiment pas bien nagé »,assume-t-elle avec lucidité. « Je pense que je n’étais pas suffisamment mûre dans ma tête. Du coup, je suis passée à côté de la compétition. Cette année, j’aimerais m’y qualifier sur 50, 100 et 200 m nage libre. Accrocher une finale, ce serait encore mieux. En tout cas, ne pas gâcher mes chances. Ensuite, si je parviens à décrocher une qualification pour les championnats du monde junior, ce serait la cerise sur le gâteau ». En attendant, cette fan de culture japonaise rêve d’assister « aux Jeux de Tokyo en spectatrice. Quant à ceux de Paris en 2024, c’est encore loin… Il y aura tellement de compétitions d’ici-là ».Au lycée, l’élève de Seconde avec un an d’avance rêve de « devenir pilote de ligne ou contrôleuse aérien ». A Mérignac, à flanc de bassin et d’aéroport, entre lignes d’eau et aériennes, son cœur ne balance plus : ce sera les deux !

S. G.

FFN

Lucile tessariol

Née le 6 janvier 2004 

Bordeaux

Club : SA Mérignac

Entraîneur : Guillaume Tartanac

Records personnels : 57’’03 sur 100 NL aux championnats régionaux en décembre 2018 ; 2’05’’00 sur 200 NL aux championnats de France juniors à Dunkerque en 2019.

Cliquez sur l'affiche pour consulter gratuitement le numéro spécial relève olympique !

 

 

Le saviez-vous ?

Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.

À lire aussi

https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/actu_banner.jpg?itok=0p7idtCuhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/actu_banner.jpg?itok=0p7idtCuhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/sport/banner/actu_banner.jpg?itok=1YjPnu5_
Natation Course
https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/water-1018808_1920.jpg?itok=pY9053iJhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/water-1018808_1920.jpg?itok=pY9053iJhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/page/banner/water-1018808_1920.jpg?itok=gTLdYF95
Retraite des SHN
https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/illsutration.jpg?itok=u0UQx2F3https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/illsutration.jpg?itok=u0UQx2F3https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/page/banner/illsutration.jpg?itok=iFaay-6w
La lutte anti-dopage
Partenaires Officiels