Dimanche 10 Février 2019 - 18:45

(Une - Crédits photo : Christophe Delrue)

On jouait, ce samedi, la douzième journée du championnat élite masculin. Retour sur tous les matchs du week-end.

CN Noisy-le-Sec – Sète Natation EDD : 18-7 (4-2, 2-2, 6-1, 6-2)

(Arbitrage : Dominique NOWAK et Alban DAVID)

Le score final est lourd, mais ne reflète pas forcément la physionomie du match. En effet, il y aura eu deux parties bien distinctes dans cette rencontre. Dans un premier temps, on a pu voir deux équipes proposer un jeu équilibré où les franciliens ont fait course en tête sans parvenir à distancer des sétois bien en place qui sont restés dans leur. A deux minutes de la mi-temps, les Héraultais n’avaient qu’un but de retard et commençaient à croire en l’exploit (5-4). Mais la seconde partie de match aura été fatale pour les hommes d’Olivier CHANDIEU qui encaissent un sévère 13-3 en un peu plus de deux quart temps. Le SNEDD montre une fois de plus de très belles qualités, mais ne décolle pas au classement.

Noisy-le-Sec : Pliskevich 1, Kovacevic 2, Mamigonian 1, Sterling 2, Marzouki 2, Pesteric 4, Koopman 5.

Sète : Mantion 1, Alfonso Pozo 1, Furman 1, Do Carmo 1, Brothier 1, Chandieu 1.

VOIR LES BUTS DU MATCH

Mehdi MARZOUKI et le CN Noisy-le-Sec reprennent la 6ème place (Crédits photo : WP Inside)

EN Tourcoing – FNC Douai : 14-7 (3-2, 5-2, 3-2, 3-1)

(Arbitrage : Jérémie PEDEN et Benjamin MERCIER)

On s’attendait à un derby beaucoup plus serré, mais Tourcoing en a décidé autrement. Jonathan GHESQUERE tenait probablement à tuer tous les espoirs de ses voisins douaisiens et ses joueurs ont parfaitement satisfait sa volonté. 3-0 après six minutes de jeu puis 7-2 en milieu de seconde période, Tourcoing avait réalisé le plus difficile. Douai tentera bien de revenir (7-4 à une minute de la mi-temps), mais Tourcoing relance la machine et creuse à nouveau l’écart. Au final, les ENT l’emportent assez largement et en profitent pour conforter leur quatrième place.

Tourcoing : Crosetti 2, Hansen 3, James 2, Rocchietta 3, Papapostolou 1, Krisman 3.

Douai : Vandamme 2, Vitrant 1, Canonne 3, Clay 1.

VOIR LES BUTS DU MATCH

En inscrivant le premier but de la rencontre, Julien CROSETTI a mis les siens sur de bons rails (Crédits photo : Christophe Delrue)

Montpellier WP – O. Nice Natation : 9-3 (3-2, 1-0, 2-0, 3-1)

(Arbitrage : Pascal BOUCHEZ et Christophe VANHEMS)

Les choses commençaient pourtant bien pour Nice qui menait 0-1, puis 1-2 après six minutes de jeu. Les Montpellierains lancent ensuite la machine et inscrivent six buts sans en encaisser un seul, en un peu plus de deux périodes, portant ainsi la marque à 7-2 au milieu du troisième quart temps. La messe est dite et le MWP prend sa revanche par rapport au match aller vaincu 10-7 à Nice. Fabien VASSEUR et ses hommes prennent ainsi six points d’avance sur leur adversaire du soir et poussent même Nice en dehors des six premières places.

Montpellier : Piot 1, Delas 1, Spilliaert 1, Kalinic 3, Zivkovic 1, Marnitz 2.

Nice : Mutambayi 1, Nispeling 1, Kujacic 1.

VOIR LES BUTS DU MATCH

Victoire très importante du MWP face à un adversaire direct pour le Top 6 (Crédits photo : Facebook Montpellier WP)

Stade de Reims Natation - CN Marseille : 9-15 (1-4, 3-4, 3-2, 2-5)

(Arbitrage : Guy BESSEUX et Grégory COURBIN)

Les Rémois avaient donné du fil à retordre aux Marseillais lors du match aller, et ont tenté de réitérer cette performance devant leur public Après neuf minutes de jeu, le CNM avait déjà pris quatre buts d’avance (1-5). La bande de Nicolas MISSY ne se laisse pas abattre et comble petit à petit son retard en revenant à deux buts des demi-finalistes de l’Eurocup (7-9). Mais Marseille se ressaisit et creuse à nouveau le score sur la fin de rencontre. Un score final de 9-15 somme toute logique mais qui laisse un gout amer aux Champenois qui auront encore une fois tenu tête à l’un des favoris au titre.

Reims : Lambert 1, Missy 1, Krivokapic 1, Gagulic 2, Vix 2, Jajcinovic 1, Balaz 1.

Marseille : Olivon 1, Izdinsky 2, Kimbell 1, Vernoux 4, Vanpeperstraete 1, Djurdjic 3, Marion-Vernoux 2, Cervetti 1.

Team Strasbourg – Pays d’Aix Natation : 10-9 (2-1, 4-4, 2-0, 2-4)

(Arbitrage : Massimo CASTRILLI et Anne GRANDIN)

Au match aller, Strasbourg était allé s’imposer d’un petit but à Aix en Provence. Le PAN allait donc en Alsace avec l’idée de faire tomber le Team pour la première fois de la saison. Après un coude à coude qui aura duré deux périodes (6-5 à la mi-temps), les Strasbourgeois ont profité d’une baisse de régime du PAN pour faire le break (9-5 à six minutes de la fin du match). Les Aixois ne lâchent rien et remontent petit à petit leur retard. A une minute de la fin du match, Ugo CROUSILLAT (4 buts sur la rencontre), permet aux siens de revenir à 10-9 et d’espérer revenir à Aix avec le point du nul. Mais le Team ne craque pas et finit par prendre les trois points de la victoire. Igor RACUNICA peut être soulagé car les Aixois ont réussi à déjouer la plus grande qualité de son équipe, la défense, en inscrivant neuf buts sur la rencontre (record de buts inscrits face au Team cette saison). Rien ne change au classement, les trois premiers ayant creusé un écart conséquent avec leurs poursuivants.

Strasbourg : Sutic 2, Letica 1, Markovic 3, Buden 1, Bratic 3.

Pays d’Aix : Blary 1, Shiga 1, Crousillat 4, Monneret 1, De Lera 2.

VOIR LES BUTS DU MATCH

France Water-Polo

Actualités

Le saviez-vous ?

La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015

À lire aussi

https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/sk2_0857.jpeg?itok=l4tsfXafhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/sk2_0857.jpeg?itok=l4tsfXafhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/sport/banner/sk2_0857.jpeg?itok=K9EsyqFL
Eau Libre
https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/banner_swimmer.jpg?itok=JJe6dj8xhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/banner_swimmer.jpg?itok=JJe6dj8xhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/sport/banner/banner_swimmer.jpg?itok=MvKcwx7r
Natation Estivale
https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/banner_waterpolo_team_fr.jpg?itok=5ho-UozNhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/banner_waterpolo_team_fr.jpg?itok=5ho-UozNhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/sport/banner/banner_waterpolo_team_fr.jpg?itok=JMg0Ah_e
Water-Polo
Partenaires Officiels