Mardi 13 Novembre 2018 - 23:00

La Française Géraldine Mahieu vient de remporter la Super Coupe d'Europe avec son club de Dunaujvaros (Vous pouvez voir les buts de cette finale en cliquant ici). A peine rentrée chez elle qu'elle doit déjà se replonger dans le championnat de Hongrie. Elle a malgré tout trouver du temps pour répondre à nos quelques questions.

Géraldine MAHIEU est la première française à remporter ce titre (Crédits Photo : Facebook Dunaujvaros)

Avant toute chose, félicitations pour ton nouveau titre européen. Quel a été ton sentiment après le dernier penalty arrêté par votre gardienne ?

C’était incroyable, il y a eu un moment de pause comme un grand silence dans toute la piscine après cet arrêt. Les arbitres ont regardé la table comme pour être sûrs puis ont sifflé la fin. C’était l’euphorie totale, difficile de se calmer pour récupérer la médaille et la coupe ! Il est difficile de traduire avec des mots ce que j’ai ressenti à ce moment. C’est génial de se dire que nos efforts payent. Battre cette équipe mythique c’est encore plus valorisant.

As tu ressenti plus de joie que lors de votre victoire en LEN Trophy la saison dernière ?

L’année dernière c’était mon premier podium européen, en plus avec une médaille d’or. Cette victoire a un goût spécial. Mais celle-ci m’apporte la plus haute récompense au niveau européen que l’on peut avoir avec un club, ça va être difficile de gagner à nouveau. Dans les deux cas c’est une immense joie. Je ne peux pas choisir mais ça donne soif d’autres médailles.

Tu as également marqué un but très important lors de cette finale puisque tu permets à ton équipe de revenir à un but de Kirishi à moins de quatre minutes de la fin. Tu peux nous raconter cette action ?

La quatrième période a été la meilleure pour nous. Personnellement, en début de match je ne me sentais pas bien mais petit à petit ça allait mieux. Ce but est un peu atypique pour moi, j’étais en défense pointe j’ai démarré sur la pointe j’ai eu de l’avance en arrivant en attaque, les russes ont mal équilibré et sans avoir le temps de m’en rendre compte j’étais seule face au but. J’ai appelé la balle, reçu, glissé et tiré. Tous ceux qui me connaissent savent que les shoots face aux buts sont de loin mes préférés. Je suis contente d’avoir pris mes responsabilités et d’avoir rapproché l’équipe de l’égalité.

On imagine que ce titre européen n’est pas une fin en soit pour le club. Quels sont les objectifs de Dunaujvaros cette saison ?

Les objectifs pour le moment sont plus tournés vers le championnat, la coupe et la super coupe de Hongrie qui se joueront en décembre. L’année prochaine nous nous focaliserons sur les matchs européens. Mais la préparation et les entraînements restent de même intensité, parce que le championnat est très relevé.

Vainqueur de la LEN Trophy la saison dernière, l'équipe de Dunaujvaros vient de remporter la Super Coupe d'Europe contre Kirishi (Crédits Photo : Facebook Dunaujvaros)

Un retour en France est il envisageable pour toi ?

Pour le moment non, je me consacre au club de Dunaujvaros. La progression et ce que m’apporte le championnat hongrois je ne peux pas le retrouver en France malheureusement. Un jour je reviendrai, ma famille et ma vie sociale française me manquent beaucoup. Les trophées ont un prix !

France Water-Polo

Le saviez-vous ?

Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving

À lire aussi

https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/actu_banner.jpg?itok=0p7idtCuhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/actu_banner.jpg?itok=0p7idtCuhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/sport/banner/actu_banner.jpg?itok=1YjPnu5_
Natation Course
https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/dans_lintimite_des_plongeurs.jpg?itok=dvEm0tZUhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/dans_lintimite_des_plongeurs.jpg?itok=dvEm0tZUhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/sport/banner/dans_lintimite_des_plongeurs.jpg?itok=-0tafNwP
Plongeon
https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/banner_swimmer_0.jpg?itok=PmTNfuONhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/banner_swimmer_0.jpg?itok=PmTNfuONhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/page/banner/banner_swimmer_0.jpg?itok=LS8hu4NG
Trouver une piscine, un club
Partenaires Officiels