La natation dispose-t-elle de la meilleure équipe de France ? | Fédération Française de Natation
Partager
Mardi 18 Mars 2014 - 11:30

Barcelone, 28 juillet 2013. Le relais 4x100 m nage libre français vient de s’adjuger le premier titre mondial de son histoire un an après avoir décroché l’or olympique à Londres. Dans les tribunes du Palau Sant Jordi de Barcelone, les supporters tricolores exultent. « C’est dingue », commente Fabien Gilot à sa sortie du bassin, le souffle court et les yeux rougis par l’émotion. « C’est complétement dingue de voir autant de monde nous soutenir... J’ai l’impression que nous avons de plus en plus de supporters. » Ils sont des milliers à avoir fait le déplacement en Catalogne et plus encore à suivre les exploits des Français. « La victoire du relais 4x100 m aux jeux de Londres fut l’une de nos meilleures audiences de la quinzaine olympique », confirme Nelson Monfort, journaliste sur France Télévisions. « Le public aime la natation et plus particulièrement les relais. Il y a une dimension patriotique supplémentaire. »

Au-delà des rivalités de chapelle, il faut reconnaître que les nageurs tricolores ont du charisme à revendre, en plus de leur talent, ce qui ne gâche rien. Pensez donc, après le phénomène Laure Manaudou, invisible sur 400 m nage libre entre 2004 et 2008, la discipline a vu éclore Alain Bernard, Camille Lacourt, Jérémy Stravius, Yannick Agnel, Camille Muffat et Florent Manaudou… Autant de nageurs flirtant désormais avec les rubriques people des magazines. Une dérive ? Pas vraiment. Une reconnaissance, l’écho d’une nouvelle dimension médiatique acquise dans tous les bassins de la planète.

« Nos nageurs ont des valeurs, ils méritent d’être mis en valeur », livre Francis Luyce, le président de la Fédération française de natation. « Vous savez, nos équipes de France nous les appelons des collectifs », continue le dirigeant. « Ce mot, collectif, il est important. Ce qui a fait la force de nos résultats, ce sont les échanges et le partage des informations entre les entraîneurs, la DTN et la fédération. Ce sont des gens intelligents qui ont compris qu’ils seraient encore plus forts en travaillant ensemble. Notre équipe de France est performante, conquérante et intelligente. Si, par le biais de cette équipe, nous pouvons transmettre ce message, faire en sorte qu’il imprègne les esprits, cela a valeur d’éducation et la natation en général est un sport de valeurs. Ce n’est pas évident quand on y pense car c’est un sport individuel, mais cette équipe a su développer un esprit, un sentiment d’appartenance à un collectif qui prône les valeurs du sport et de l’individu. » Rien que pour cette raison, on aurait envie de dire que oui, la natation dispose de la meilleure équipe de France !

Le saviez-vous ?

Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade

À lire aussi

https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/actu_banner.jpg?itok=0p7idtCuhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/actu_banner.jpg?itok=0p7idtCuhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/sport/banner/actu_banner.jpg?itok=1YjPnu5_
Natation Course
https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/banner_saut_arriere_0.jpg?itok=L_Ej5b-Ehttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/banner_saut_arriere_0.jpg?itok=L_Ej5b-Ehttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/page/banner/banner_saut_arriere_0.jpg?itok=6z9dOtHz
Le statut Haut-Niveau
https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/sk2_0857.jpeg?itok=l4tsfXafhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/sk2_0857.jpeg?itok=l4tsfXafhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/sport/banner/sk2_0857.jpeg?itok=K9EsyqFL
Eau Libre
Partenaires Officiels