Marc Lafosse, le précurseur | Fédération Française de Natation
Partager
Jeudi 27 Juin 2019 - 09:45

En remettant la Traversée de Bordeaux au goût du jour en 2007, le brasseur ne savait pas qu’il ouvrait la voie à l’EDF Aqua Challenge en permettant à des nageurs occasionnels de découvrir les plaisirs de l’eau libre.

Quand Stéphane Lecat est venu le voir en début de saison au sujet de la Traversée de Bordeaux, Marc Lafosse a été surpris. « Notre événement ne correspondait pas au cahier des charges de la coupe de France d’eau libre. Alors depuis  la première édition en 2007, on n’avait eu aucun contact direct avec la Fédération ». Oui mais voilà, l’EDF Aqua Challenge diffère de son aînée dans la mesure où il a vocation à s’ouvrir au grand public. Et là, la Traversée de Bordeaux, devenue au fil des ans une véritable course populaire réunissant une majorité de nageurs occasionnels, rentre parfaitement dans les clous !

Marc Lafosse et sa fille Maguelonne (FFN/JP Chafes).

C’est même d’ailleurs un peu pour ça que Marc Lafosse avait décidé de la remettre au goût du jour. Pour réconcilier les Bordelais avec la Garonne. « Créée en 1881 par l’association des dockers du port de la Lune, la Traversée de Bordeaux à la nage a perduré jusqu’au début des années 1950. Avant de disparaître. Le temps passant, les gens d’ici ont même fini par en oublier jusqu’au souvenir et à tourner résolument le dos au fleuve. Au point que lorsque j’ai relancé la course en 2007, beaucoup m’ont traité de fou ».

Bordelais de naissance (ou presque puisqu’il a vu le jour à Talence), nageur émérite (il a décroché le titre national du 50 brasse en 2006) particulièrement attaché à son club de toujours, les Girondins, mais surtout étudiant en océanographie à l’université de Bordeaux, Marc Lafosse allait pourtant décider d’allier ses différentes passions et de relever le défi. « La Garonne avait mauvaise réputation et c’était un devoir pour moi de prouver qu’il n’y avait aucun danger à y nager dedans. Comme d’autres surfent le Mascaret. Lors de la 1ère édition organisée dans le cadre de « Bordeaux fête le fleuve »,  j’ai même organisé une conférence sur le thème de l’estuaire de la Garonne réunissant chercheurs et scientifiques et ouverte au public  ».

(FFN/JP Chafes)

Soutenue par le regretté Jean Boiteux, alors président de la section natation des Girondins (le champion olympique participera même à cette première édition), le projet de faire renaitre la Traversée de Bordeaux séduit également les medias locaux et le maire de Bordeaux Alain Juppé, qui se déplace en personne pour saluer les premiers participants. Partis de la cale du Port Bastide, ils sont finalement 250 à se jeter à l’eau le 24 juin 2007 ! Douze ans plus tard, ils étaient près du double à vaincre le fleuve dimanche dernier. Pour le plus grand plaisir d’un Marc Lafosse heureux de voir que son idée a fait son chemin. Dans la Garonne, mais pas que.

J.-P. C.

Actualités

Le saviez-vous ?

12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).

À lire aussi

Partenaires Officiels