Rien n’arrête l’EDF Aqua Challenge | Fédération Française de Natation
Partager
Lundi 23 Septembre 2019 - 16:00

Malgré des conditions météo difficiles, 1300 concurrents ont pris part aux différentes épreuves de l’étape niçoise de l’EDF Aqua Challenge. Qu’on se le dise !

Organiser une compétition sportive en milieu naturel n’est pas toujours facile. Surtout quand la météo s’en mêle. Malgré le vent, les vagues et la pluie qui se sont invités pour la deuxième journée de l’étape niçoise de l’EDF Aqua Challenge, Loïc Branda et ses amis ont cependant su garder le cap. En dehors du 500 mètres, annulé pour ne pas que les plus jeunes aient à affronter une mer particulièrement déchainée en fin de matinée, et en dehors d’une course de 2 kilomètres finalement ramenée à une seule boucle de 1000 mètres alors que la tempête battait son plein dans la Baie des Anges, c’est même l’ensemble du programme de cette 5ème édition de la Prom’Swim qui a pu être honoré. Pour le plus grand bonheur des quelques 1300 nageuses et nageurs réunis à Nice en cet avant-dernier week-end de septembre. Et si le parcours du 5 « bornes » a été prudemment modifié (le départ initialement prévu au Carras a été donné sur la plage des Ponchettes, où les concurrents ont effectué quatre tours de 1500m), la course-phare de cette compétition n’en a pas moins offert un spectacle de tout premier ordre. D’abord à l’heure du départ quand près de 400 concurrents se sont élancés ensemble dans les premières lueurs du jour. Puis quand la course s’est décantée en mettant en lumière les meilleurs spécialistes mondiaux de la discipline.

Ni la pluie, ni le vent, ni les vagues n’ont altéré l’enthousiasme des concurrents de la Prom’ Swim 2020 (Photo Hiep Images).

Amené tambour battant par un Jérémy Stravius, visiblement aussi à l’aise dans les eaux chlorées des bassins des piscines que dans la Grande Bleue, le peloton s’est en effet effiloché par l’arrière pour ne laisser rapidement en présence qu’une douzaine de prétendants à la victoire. Un groupe qui allait encore se réduire au 2ème puis au 3ème passage devant la plage des Ponchettes, où chacun tentait de distinguer le bonnet de son favori au milieu d’une mer de plus en plus formée. Après qu’Alexandre Verplaeste, le leader de la coupe de France, et Aurélie Muller, en phase de reprise dans son nouveau groupe d’entraînement à Nice sous la houlette de Fabrice Pellerin, ont fini par lâcher prise, ils n’étaient d’ailleurs plus que quatre à pouvoir se disputer les lauriers à l’entame de l’ultime boucle. Dont un Jérémy Stravius toujours aussi étonnant d’aisance dans des conditions pourtant de plus en plus difficiles. Et si le champion olympique du relais 4x100 nage libre à Londres était finalement distancé dans les derniers hectomètres, il parvenait cependant à s’accrocher au podium, à une poignée de secondes du duo Marc-Antoine Olivier – Axel Reymond, le vice-champion du monde du… 10 km prenant finalement le meilleur sur le double champion du monde du… 25 km.

Podium de rêve pour le 5 bornes garçons avec Jérémy Stravius (3ème), Axel Reymond (2ème) et Marc-Antoiune Olivier, 1er (Photo Hiep Images).

Déjà vue à son avantage la veille sur le 10 kilomètres où elle avait même damé le pion aux garçons, Lara Grangeon remportait pour sa part la course féminine, tandis que Emma Onolfo, qui fera partie de la sélection française au début du mois d’octobre à la coupe Comen, prenait une belle troisième place derrière Aurélie Muller ! Si les podiums étaient désormais connus, la course n’en était pas finie pour autant. Malgré des vagues de plus en plus importantes et quelques désagréables rencontres avec des méduses, 351 concurrents franchissaient même la ligne d’arrivée. En 2h24’ pour Olivier Patry, qui a une nouvelle fois bouclé le parcours… en papillon, et en 2h26’28’’ pour Hélène Lebas, dernière nageuse de 5 bornes à remettre le pied sur la Plage des Ponchettes. Respect !

A Nice, Jean-Pierre Chafes

Si Charlotte Bonnet n’a finalement pas participé à l’EDF aqua Challenge cette saison, elle n’en était pas moins présente samedi matin aux premières lueurs du matin pour encourager ses camarades d’entraînement (Photo Hiep Images).

LES RESULTATS

5 KM Coupe de France

Messieurs : 1-M.A. Olivier (Denain Porte du Hainault) 1h01’09’’, 2-A. Reymond (AAS Sarcelles Natation 95) 1h01’13’’, 3-J. Stravius (Amiens métropole natation) 1h01’42’’, 4-A. Verplaetse (Alliance Dijon Natation) 1h03’19’’, 5-J. Rémy (CN Salonais) 1h04’03’’…/

Dames : 1-L. Grangeon (CN Calédoniens) 1h02’30’’, 2-A. Muller (CN Sarreguemines) 1h03’19’’, 3-E. Onolfo (3MUC Natation) 1h06’53’’, 4-C. Stutel (CN Plessis-Robinson) 1h12’28’’, 5-A. Regi (SO Millau) 1h12’32’’…/

La jeune Emma Onolfo a su dominer les éléments pour pendre la 3ème place de l’épreuve féminine  derrière Aurélie Muller et Lara Grangeon (Photo Hiep Images).

5 KM Open

Messieurs : 1-T. Viode 1h15’01’’, 2-Y. Fontaine (CN Brunoy-Essonne) 1h16’39’’, 3-M. Tonsy 1h20’46’’…/

Dames : L. Nielsen (Danemark) 1h23’14’’, 2-M. Kimberley-Johnson 1h29’21’’, 3-P. Monnot 1h29’36’’…/

2 KM (classement 1km)

Messieurs : 1-J. Johnson (CN Cannes) 14’13’’, 2-A. Bianchi (Italie) 14’20’’, 3-T. Gerbier (CN Cannes) 14’23’’…/

Dames : 1-N Delorme 13’09’’, 2-M. Chiron (US la Chatre) 14’35’’, 3-J. Robert (Olympic Nice Natation) 14’42’’…/

1 KM

Messieurs : 1-B. Passemard (St-Raphaël Natation) 11’58’’, 2-L. Fernandez 12’03’’, 3-P. Isotton 12’20’’…/

Dames : 1-J. Fourre (Paris Aquatique) 15’37’’, 2-M. Gustin (Toulon Var Natation) 16’10’’, 3-C. Pons (CN Tricastin) 17’00’’…/

Actualités

Le saviez-vous ?

Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015

À lire aussi

Partenaires Officiels