Podcast ENTRE LES LIGNES - Episode#17 - Alain Bernard | Fédération Française de Natation
Partager
Mardi 23 Novembre 2021 - 08:45

La natation ne se résume pas seulement aux lignes d’eau qui délimitent les couloirs d’un bassin. Ce serait trop réducteur. Elle regorge également d’acteurs et de personnages haut en couleur, d’histoires et d’anecdotes, de rencontres improbables ou inattendues et d’initiatives personnelles ou collectives.

Sans ignorer complètement la performance de haut niveau et les résultats emblématiques des cinq disciplines fédérales, le podcast ENTRE LES LIGNES ambitionne de s'attarder sur les facettes moins connues de la communauté aquatique tricolore pour mieux révéler l’envers du décor.

Retrouvez le dix-septième épisode du podcast ENTRE LES LIGNES consacré au champion olympique Alain Bernard sur Spotify, Deezer, YouTube, Amazon Music et notre site !

(KMSP/Stéphane Kempinaire).

ALAIN BERNARD. MON DESTIN OLYMPIQUE

Antoine Grynbaum, Talent Editions, 192 pages, 20,90€

Alain Bernard, double champion olympique, vainqueur sur la discipline reine du 100 m nage libre, appartient à la légende du sport français. Si le destin ne tient pas à grand-chose, celui d’Alain Bernard tient à onze centièmes de seconde. Ces onze centièmes qui vous font basculer de l’anonymat des bassins aux sollicitations médiatiques et à la notoriété. Pourtant, rien ne le prédestinait à une telle carrière, ni ses parents qui l’inscrivent à la natation dès six ans par peur de le voir se noyer, ni ses capacités naturelles de nageur. Devenir le meilleur, se différencier des autres par le sport pour faire face au harcèlement dont il a été victime à l’adolescence. C’est ce qui a motivé Alain pour vaincre sa timidité et ses complexes liés à sa taille et à sa minceur. Touché par la perte de ses camarades lors du tournage d’une émission de téléréalité et d’aventure, il partage dans son autobiographie ses valeurs – le courage, le respect, la combativité – qu’il continue de véhiculer aujourd’hui. Il dévoile les coulisses de l’âge d’or de la natation, ses rivalités, ses amitiés mais aussi l’équipe de France et les guerres de clans. Un récit d’une sincérité rare.

Le saviez-vous ?

Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir

À lire aussi

Partenaires Officiels