Gewiss : et la lumière fut | Fédération Française de Natation
Partager
Jeudi 17 Septembre 2020 - 14:15

Le centre de préparation omnisports de Vittel (Vosges) a pour vocation d’accueillir des athlètes de tous niveaux. L’éclairage de sa piscine a été repensé pour pouvoir accueillir des équipes dans leur préparation finale des Jeux olympiques de 2024. Des luminaires LED de Gewiss, fournis par la société Andrez-Brajon Dupont-Est, y ont été installés en réseau Dali par Cegelec Vosges (Électricité Millot SAS).

Dès lors que la ville de Paris a été retenue pour accueillir les Jeux de 2024, le Comité d’organisation, sous l’impulsion de Tony Estanguet, a sou­haité mettre en place la labélisation Terre de Jeux. Sa vocation ? « Faire en sorte que les territoires s’approprient l’idée de créer un évé­nement de haut niveau et, surtout, faire adhérer la population à la pratique sportive tant pour la compétition, le sport bien-être, la santé que l’environnement », explique Christophe Morin, directeur du pôle Sports à Vittel.

Voilà comment la cité des Vosges a été retenue dès la première vague des 500 premières villes labellisées en novembre 2019. « Nous répondions aux critères imposés par le CoJo (Comité d’orga­nisation des Jeux olympiques). Nous avons répondu au cahier des charges. Il faut bien entendu que les installations sportives satisfassent les critères des normes fédérales internatio­nales pour être retenues. Elles doivent notamment inclure des normes relatives à l’éclairage. »

(Photo : D. R.)

Selon Jean-Philippe Vautrin, spécialiste éclairage de la sociétéAndrez-Brajon Dupont-Est (AD-Elec), « une pré-étude d’éclairage a été menée en interne sur la base d’une installation Gewiss, le spé­cialiste de l’éclairage des bassins qui bénéficie, par ailleurs, d’un contrat de partenariat technique avec la Fédération Française de Natation ». À l’issue de ce chiffrage des luminaires, le CPO (centre de prépara­tion omnisports) a décidé de lancer un appel d’offres pour l’éclairage du grand bassin de 50 m. « Nous avons reçu cette première consultation le 19 novembre 2019, visant à remplacer les anciens luminaires à iodure métalliques de 1 000 W par ceux proposés par AD-Elec avec Gewiss : en l’occurrence des projecteurs à LED de 165 W en canalisation électrique munie d’un contrôleur Dali, de façon à réaliser plusieurs niveaux d’éclairement », déclare Alexandre Mouginot, responsable d’affaires chez Cegelec Vosges.

Le projet a ainsi été mené avec Gewiss, en partenariat avec Inside Control Helvar, qui propose des solutions d’éclairage intelligentes. Le système a été installé par Cegelec Vosges. L’installation comporte deux rampes d’éclairage sur la longueur du grand bassin, l’une au-dessus des gradins, l’autre au-dessus du bassin, soit un total de 102 projecteurs Smart Pro GWP 2184 de Gewiss, générant deux lignes d’éclairage : une ligne de 54 projec­teurs sur le côté du bassin, l’autre de 48 projecteurs en plein milieu. « Nous sommes intervenus sur le grand bassin en respectant les impératifs de distanciation sociale et en cloisonnant les impératifs sanitaires des travaux. Nous avons ainsi pu travailler durant le confi­nement », souligne Alexandre Mouginot. L’équipe de France de water-polo a été la première utilisatrice du bassin de 50 m nouvellement éclairé lors d’un stage d’une dizaine de jours.

Jean-Claude Festinger

 

 

Le saviez-vous ?

Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)

À lire aussi

https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/actu_banner_0.jpg?itok=dXCZ3F6nhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/actu_banner_0.jpg?itok=dXCZ3F6nhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/page/banner/actu_banner_0.jpg?itok=dzwu1Vfz
Devenir partenaires
https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/20718026_024_0.jpg?itok=iqpP5CEwhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/20718026_024_0.jpg?itok=iqpP5CEwhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/page/banner/20718026_024_0.jpg?itok=-bZC2mI4
Les partenaires de la FFN
https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/sk1_8890.jpg?itok=AooV0n2Xhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/sk1_8890.jpg?itok=AooV0n2Xhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/page/banner/sk1_8890.jpg?itok=9icW7NNT
EDF partenaire principal
Partenaires Officiels