Elite M, Noisy-le-Sec est lancé | Fédération Française de Natation
Partager
Lundi 23 Septembre 2019 - 07:45

(Une - Crédits Photo : Christophe Delrue)

On jouait, ce samedi, la première journée du championnat élite masculin. Strasbourg jouait la Ligue des Champions (Match aller perdu 13-5 contre Jadran Split) et n’a donc pas pu affronter Nice, tout comme le PAN qui avait anticipé de décaler sa rencontre contre Reims au cas où il s’était lui aussi qualifié pour le troisième tour de la phase préliminaire de la Ligue des Champions. Seules trois rencontres ont donc eu lieu.

Noisy donne le tempo

S’il y a bien une équipe qui a tiré son épingle du jeu lors de cette première journée c’est l’équipe phare du cercle 93, le CN Noisy le Sec. En allant chercher la victoire (13-12) sur le fil contre une vaillante équipe de Tourcoing, les noiséens privés de Mehdi Marzouki (suspendu) et Mathieu Peisson (blessé) ont tout mis en œuvre pour lancer de belle manière leur saison comme le souligne prudemment l’entraineur Jonathan Moriamé : « La saison va être longue, le fait de gagner sans Mathieu et Medhi est une très bonne chose car ce sont des joueurs extrêmement importants pour nous ». Noisy-le-Sec peut donc compter sur un effectif complet et solide pour combler les absences et ce n’est pas le coach francilien qui dira le contraire : « Cela a permis de mettre en avant d’autres joueurs de l’effectif que l’on attendait moins, notamment Quentin Blary et Kevin Sterling et bien évidemment un coup de chapeau à Antonio Petkovic (9 buts) mais j’ai bien l’impression que ça ne sera pas le dernier ». Cette victoire leur permet de prendre déjà un ascendant psychologique pour la suite de la saison sur leur adversaire du soir, concurrent direct dans la course à l’Europe mais pas d’enflammage du côté de l’entraineur noiséen : « On a maintenant un joker, c’est une certitude mais à part le fait de continuer sur une bonne dynamique, cela ne change pas grand-chose dans la course aux places européennes, étant donné que tout se jouera au mois de mai prochain avec les play-offs ».

Le néo noiséen, Emil Hansen (en bleu) retrouvait son ancienne équipe des ENT (Crédits Photo : Christophe Delrue)

Montpellier s’en sort bien, Marseille assure

Longtemps menés par Douai, les Montpelliérains ont fait la différence en fin de match, notamment lors du dernier quart temps remporté 1-6. L’un des tournant du match aura été l’EDA du gardien douaisien, sur l’égalisation du MWP à 6-6, pour avoir jeté le ballon sur l’arbitre. Au final, c’est donc Montpellier qui s’impose 9-12 et qui prend trois points très précieux.

Voir tous les buts en cliquant ici

Plus tôt dans la soirée, c’est le Cercle des Nageurs de Marseille qui s’est imposé face à Sète 16-6. Marc Amardeilh et ses hommes n’ont pas mis longtemps à mettre fin au suspens, malgré la résistance de Sète. A noter l’absence d’Ugo Crousillat, blessé.

Tous les résultats

EN Tourcoing – CN Noisy-le-Sec : 12-13

FNC Douai – Montpellier WP : 9-12

CN Marseille – Sète Natation : 16-6

France Water-Polo

Le saviez-vous ?

Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015

À lire aussi

Partenaires Officiels