BOUSQUET | Fédération Française de Natation

À propos

Fiche d'identité
Nom : 
BOUSQUET
Prénom : 
Frédérick
Date de naissance : 
Mercredi 8 Avril 1981
Lieu de naissance : 
PERPIGNAN
Spécialités : 
crawl, papillon
Clubs : 
CERCLE NAGEURS MARSEILLE
Taille : 
188
Poids : 
84
Entraîneur : 
BARNIER Romain
Principaux titres

Jeux olympiques 1 Argent

Ch. du monde grand bassin 1 Argent, 5 Bronze

Ch. du monde petit bassin 1 Or, 2 Argent

Ch. d'Europe grand bassin 4 Or, 2 Argent, 1 Bronze

Ch. d'Europe petit bassin 8 Or, 6 Argent, 2 Bronze

 Voir tout le palmarès

Le suivre

20.94
Son record d'Europe au 50 NL

Biographie

Fred Bousquet, la natation dans la peau

Frédérick Bousquet est le nageur français le plus expérimenté en activité. Depuis son éclosion aux championnats du monde 2003 de Barcelone, le Marseillais ne cesse d’arpenter les bassins de la planète. Mais derrière son physique de playboy se cache un véritable baroudeur aquatique.

Un corps bodybuildé couvert de tatouages, des piercings. A première vue, Fred Bousquet tient davantage du rappeur hype que du sprinter international. Mais l’habit ne fait pas le moine et les œuvres qui ornent son impressionnante musculature témoignent surtout de sa passion pour la natation. Même si cela n’a pas toujours été le cas. « Gamin, je voulais devenir footballeur. Chez moi, il y avait des ballons partout. Je dormais avec. Mais entre 12 et 13 ans, j’ai fait une poussée de croissance et mes os n’ont pas suivi. Dès que je me prenais un coup, j’avais une fracture. Au bout d’une année, les médecins m’ont interdit le foot. Ils m’ont laissé le choix entre la danse – inconcevable - et la natation. Je n’aimais pas trop le contact avec l’eau, mais je gagnais les courses. C’est le goût de la victoire qui m’a donné envie de nager ».

A quatorze ans, le natif de Perpignan découvre l’élément aquatique. Il ne le quittera plus. Deux ans lui suffiront pour se muer en un véritable poisson, drogué au chlore et à la vitesse. C’est cette histoire d’amour fusionnelle qu’il fixe sur sa peau. « J’ai commencé les tatouages à l’âge de seize ans, quand la natation est devenue une passion. Aujourd’hui, j’en arbore six. J’ai toujours le même tatoueur, on conçoit les dessins ensemble. Certains signes tribaux représentent le monde aquatique. » Un monde où il se sent bien, comme dans un cocon. « L'eau, c'est l’univers du silence et de la sérénité. Ça me fait rentrer dans ma bulle, peu importe le bassin ou les nageurs qu’il y a autour ». Pas étonnant donc que le Sudiste se soit exilé à Auburn (Etats-Unis), en 2003, pour s’entraîner avec Brett Hawke. « Avant de nager aux Etats-Unis, j’étais un nageur, maintenant, je suis un athlète », assène-t-il. Pas difficile, alors, de comprendre comment ce gladiateur des bassins s’est construit l’un des plus beaux palmarès de la natation tricolore.

Quadruple champion d’Europe, vice-champion du monde et olympique, Bousquet marche à l’envie. Tant que le plaisir sera présent, le Marseillais d’adoption continuera de se lever à l’aube pour enchaîner les longueurs. Son corps d’acier lui a forgé le mental qui va avec. La déception de sa non-qualification pour les JO de Londres a été dure à avaler, mais elle est désormais derrière lui. Il entend maintenant aller de l’avant et se tourner vers de nouveaux horizons. Des horizons brésiliens qui pourraient le mener à ses quatrièmes Jeux Olympiques, à Rio de Janeiro en 2016. « Tant que je serai dans le coup, je continuerai », assure-t-il. La nouvelle génération est prévenue !

Médiathèque

Vidéos

FFN - Manaudou frustré, Bousquet déçu
01 Avril 2015
FFN - Dans le rétro de Fred Bousquet
24 Mars 2015
FFN Golden Tour Amiens JOUR 2
14 Février 2015
 Voir toutes les videos
Partenaires Officiels