HENIQUE | Fédération Française de Natation

À propos

Fiche d'identité
Nom : 
HENIQUE
Prénom : 
Mélanie
Date de naissance : 
Mardi 22 Décembre 1992
Lieu de naissance : 
AMIENS
Spécialités : 
papillon
Clubs : 
CERCLE NAGEURS MARSEILLE
Taille : 
173
Poids : 
63
Entraîneur : 
JACQUIER Julien
Principaux titres

Ch. du monde grand bassin 1 Bronze

Ch. du monde petit bassin 1 Bronze

Ch. d'Europe grand bassin 1 Bronze

Ch. d'Europe petit bassin 1 Or, 2 Bronze

 Voir tout le palmarès

La suivre

26.86
son record de France au 50 papillon

Biographie

Mélanie Hénique : le papillon bleu

Mélanie Hénique n’est peut-être pas la nageuse tricolore la plus connue ou la plus médiatisée. Elle n’en demeure pas moins la moins talentueuse. Preuve en est, la Picarde est médaillée de bronze aux championnats du monde 2011 sur sa distance de prédilection : le 50 m papillon ! Dans l’ombre de ses coéquipiers, Mélanie Hénique trace sa route sereinement et avec ambition.

Qu’on se le dise, Mélanie Hénique n’a rien d’une novice ! Son jeune âge – elle est née en 1992 – tranche avec sa grande expérience et ses nombreuses médailles internationales !
Une belle collection ouverte chez les juniors, et cela dès 2007. A 15 ans, la Picarde s’adjuge ainsi la troisième place des championnats d’Europe de la catégorie sur sa course fétiche : le 50 m papillon.

L’année suivante, elle devient vice-championne du monde junior de l’épreuve. Mélanie Hénique est prête à se frotter aux concurrentes de l’étage supérieur ! L’Amiénoise réalise d’excellents championnats de France 2009 à Montpellier en prenant notamment la seconde place du « 50 pap » derrière la recordwoman de France de l’époque, Diane Bui Duyet. Une performance qui lui permet de composter son ticket pour les Mondiaux de Rome, ses premiers. Son expérience italienne sera contrastée ! La papillonneuse amiénoise termine à la 26ème place. L’apprentissage du haut niveau passe par là.

Sûre de ses forces, la Picarde continue cependant de tout rafler chez les jeunes. Lors des Gymnasiades 2009 – équivalent des championnats du monde scolaire – la meilleure amie de Jérémy Stravius améliore tous ses chronos. L’année 2010 sera celle de la consécration à l’échelon supérieur. Championne de France pour la première fois à Saint-Raphaël, elle participe au feu d’artifice tricolore des championnats d’Europe 2010 à Budapest. En Hongrie, Mélanie enlève la médaille de bronze du 50 m papillon, sa première breloque internationale chez les grands. Une médaille qui lui donne des ailes qu’elle déploiera aux championnats du monde de 2011, à Shanghai. Si son coéquipier Jérémy Stravius rafle l’or du 100 m dos ex-aequo avec Camille Lacourt,
Hénique, elle, se hisse sur la troisième marche du podium du 50 m papillon. « C’est énorme, c’est un truc de fou », confesse-t-elle à la sortie du bassin. « Mon entraîneur, Michel Chrétien, m’a dit que j’avais un coup à jouer et c’est passé ! » Médaillée de bronze européenne et mondiale, il ne manque que les Jeux Olympiques à Mélanie. Si elle n’a jamais eu la chance d’y participer, c’est parce que son 50 m papillon n’est pas inscrit au programme. La jeune femme sait donc ce qui lui reste à faire : travailler encore et toujours pour progresser sur 100 m papillon ! Mais pas d’inquiétude, Mélanie a déjà prouvé à de nombreuses reprises qu’elle s’y entendait en matière de progression !

Partenaires Officiels