Serge Ferrari, confort visuel et acoustique

Mardi 7 Février 2017 - 10:45

Le groupe Serge Ferrari, basé en Rhône-Alpes, est spécialisé dans la conception et la production de matériaux composites souples utilisés dans le bâtiment pour des enveloppes de toitures, façades et aménagements intérieurs. Aujourd’hui, près de 150 stades et arènes sportives dans le monde ont adopté cette solution.

Que ce soit dans un stade de football ou dans une piscine, vous avez sans doute déjà été incommodé par le bruit ou le froid. Que vous soyez simple spectateur ou sportif, vous vous êtes peut-être déjà interrogé sur l’isolation et les toitures sportives. Un domaine dans lequel excelle le groupe Serge Ferrari, spécialisé dans la conception et la production de matériaux composites souples. A Rio, cette société française a eu la responsabilité de couvrir de nombreuses enceintes olympiques. En France, l’Allianz Riviera de Nice est également une réalisation du groupe Serge Ferrari. « Près de 150 stades et arènes ont adopté nos matériaux composites pour servir les prouesses architecturales des concepteurs et résister à des contraintes techniques et climatiques parfois extrêmes », explique Françoise Fournier, directrice du développement marketing. « Au-delà des matériaux, nous nous assurons de la disponibilité des systèmes de fixation et d’installation afin de permettre une mise en œuvre adaptée aux contraintes des ouvrages. » Et c’est dans cette optique que le sujet des aménagements des centres aquatiques est devenu un axe de travail important pour le groupe, « afin que les composites souples répondent aux exigences très spécifiques des ambiances humides et chlorées ». Ainsi, l’entreprise a mis au point des plafonds tendus ayant une durée de vie supérieure à vingt ans et des stores pouvant tenir plus de quinze ans. Et ces matériaux présentent une résistance à l’humidité et aux ambiances chlorées permettant ainsi d’éviter les tâches et les moisissures, mais aussi une résistance à la corrosion et aux impacts. Autre avantage, non négligeable pour les enceintes, cela nécessite peu d’entretien. « Ces performances reconnues ont permis aux matériaux composites souples d’équiper plus de 80 centres aquatiques en France, dont celui du Kremlin-Bicêtre, dans le Val-de-Marne. » Mais ce n’est pas tout, puisque les plafonds tendus des bassins permettent de réduire d’environ six décibels l’ambiance sonore. Longévité, confort visuel et acoustique, voici en somme les trois principaux axes de développement de l’entreprise Serge Ferrari dans les bassins.

J. C.