Maureen Jenkins : « C'était un objectif très fort » | Fédération Française de Natation
Partager
Jeudi 11 Août 2022 - 20:00

Première finale de la semaine, première breloque pour la délégation tricolore aux championnats d'Europe de Rome ! La France attendait une médaille continentale en natation artistique depuis 2004, elle a atteint son objectif en décrochant le bronze à l'issue de l'épreuve technique par équipe. Maureen Jenkins savoure.

 

Maureen, que représente cette médaille pour toi ?

C'est un rêve qui devient réalité ! Exactement ça. J'ai commencé la synchro en 2007 et ç'a toujours été un rêve pour moi que de décrocher une médaille. En décrocher une aujourd'hui, je le répète, c'est un rêve qui prend forme et ce n'est que de bon augure pour les Jeux de Paris 2024.

Depuis les Mondiaux de Budapest il y a quelques semaines et la 4e place obtenue à cette occasion, ce podium était-il devenu une obsession – la Chine, vainqueur en Hongrie, ne participant évidemment pas ici ?

Obsession, je n'utiliserais pas ce terme-là mais c'est vrai que c'est un objectif très fort que nous avions dans la tête. Cependant, nous sommes restées les pieds sur Terre. Nous avons beaucoup travaillé, dans le bon tempo, chaque chose en son temps jusqu'ici, avec cette médaille en ligne de mire. Nous étions dans le juste. Et aujourd'hui, c'est vraiment quelque chose de cool.

Depuis cette 4e place aux Mondiaux, votre discours, entre vous et avec les entraîneurs, a-t-il changé ?

Nous avons déjà marqué l'histoire aux championnats du monde et c'est vrai que notre discours a énormément changé. Nous nous sommes rendues compte que nous étions maintenant une équipe très, très forte et que nous pouvions concurrencer les pays les plus forts. On ne vient plus en compétition pour participer, on vient pour gagner. Nous sommes fortes et nous en avons plus conscience qu'avant. Et maintenant, nous avons simplement envie de le montrer à la Terre entière.

Photo DeepBlueMedia

Comment as-tu vécu l'épreuve d'aujourd'hui ?

Globalement très bien. C'est un peu frustrant d'avoir rencontré ce problème de musique [au milieu du programme, celle-ci est revenue légèrement en arrière, créant un petit décalage], ça laisse un petit goût amère parce que nous aurions pu réussir un ballet vraiment sans faute. Ce moment de panique a engendré de petites fautes qui auraient pu être évitées. Mais, il y a quelques années, nous n'aurions pas réussi à rebondir après un tel écueil. Cette année, nous y sommes parvenues et nous avons super bien terminé. Nous avons la capacité à nous adapter hyper vite. C'est ça qui montre que nous sommes une équipe forte : nous ne sommes pas dégonflées et nous avons terminé correctement. Je suis fière de nous !

La hiérarchie affiche l'Ukraine au top, l'Italie forte derrière, puis la France, qui devance la Grèce. Qu'est-ce que cela t'inspire ?

C'est la confirmation des Mondiaux. Cela faisait très longtemps que les Grecques étaient devant nous, nous avons réussi à les battre à Budapest, et là nous confirmons. Mais il reste des équipes à aller chercher, et nous allons maintenant chercher la médaille sur toutes nos épreuves par équipe (elle rit) !

À Rome, David Lortholary

Le saviez-vous ?

Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).

À lire aussi

https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/_dk12575.jpg?itok=bP4qdJOxhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/_dk12575.jpg?itok=bP4qdJOxhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/page/banner/_dk12575.jpg?itok=m_kLaB0Y
Projet de Performance Fédéral
https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/izdinsky-michal-budape22c7-min.jpg?itok=tdVBTHe7https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/sport/banner/izdinsky-michal-budape22c7-min.jpg?itok=tdVBTHe7https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/sport/banner/izdinsky-michal-budape22c7-min.jpg?itok=6qQhLVTH
Water-Polo
https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/pexels-photo-8688152_0.jpeg?itok=bfn1m4R2https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/pexels-photo-8688152_0.jpeg?itok=bfn1m4R2https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/page/banner/pexels-photo-8688152_0.jpeg?itok=uXWwgr9y
La lutte anti-dopage
Partenaires Officiels