Courrier adressé aux entraîneurs | Fédération Française de Natation
Partager
Mardi 19 Mai 2020 - 10:45

Alors que la plupart des nageurs et des entraîneurs ont retrouvé le chemin des bassins, le Directeur Technique National Julien Issoulié a tenu à leur adresser un courrier afin de les accompagner dans cette reprise qui ne ressemble forcément à aucune autre. Voici la lettre rédigée par la Direction Technique Nationale de la Fédération Française de Natation. 

"Cher.e.s entraîneur.e.s, 

J’espère qu’après cette période de confinement, vous et vos proches êtes en bonne santé. Aujourd’hui, à l’heure de cette reprise progressive de l’entraînement et de votre retour au bord des bassins, je voulais partager avec vous ces quelques lignes pour attirer votre attention sur des points déterminants. Il n’y a rien dont vous ne soyez pas déjà au courant et bien conscients.

Les prochains objectifs sportifs de vos athlètes se tiendront au plus tôt en fin d’année et majoritairement l’année prochaine. Nous avons donc du temps pour élaborer leurs futures performances. Avoir du temps, c’est une chance et même si vous me direz, peut-être à raison, que nous en avons beaucoup perdu, nous devons nous projeter dans l’avenir avec confiance, optimisme et sérénité. Une erreur serait de chercher à rattraper ce temps peut être perdu et ce qui n’a pas été fait. A mon sens, il faudra plutôt valoriser les opportunités de ce nouveau calendrier pour accompagner en confiance nos sportifs vers un avenir nouveau.  

# La santé

Cette période de confinement ne laissera pas, à coup sûr, les mêmes traces chez tous nos athlètes. Ainsi la visite médicale est un préalable à la reprise de l’entraînement. Par la suite, au cours des premières semaines, n’hésitez surtout pas à renvoyer vers les médecins, les sportifs qui vous alerteraient sur des sensations curieuses, de la fatigue ou tout autre lassitude mentale.

Ce virus n’est pas anodin. Il peut être présent dans l’organisme, sans signes extérieurs évidents et constatés, ce sont les cas asymptomatiques. Dans ces circonstances, sans le savoir le sportif peut être plus vulnérable aux efforts intenses et certaines conséquences peuvent être dramatiques. L’objectif de mon propos n’est pas de créer un stress supplémentaire, mais bien de vous encourager à être attentifs.

# La progressivité et l’adaptabilité

Dans ce retour à la pratique, il est indispensable d’être très vigilant à la reprise progressive des sportifs ; être plus qu’à l’habitude à l’écoute de leurs retours physiques et psychologiques. Quand j’évoque la notion de progressivité, c’est notamment autour de la charge d’entraînement dans sa globalité et ceci à moyen terme. Il est essentiel que la pente d’incrémentation de la charge soit graduelle, adaptée et bien maitrisée sur une période de plusieurs semaines.

# Saisir les opportunités 

Contrairement à nos planifications habituelles, il n’y aura pas de compétitions importantes cet été, voire pas du tout de compétition. Dans cette perspective, et au regard du fait que les Nageurs vont retrouver les bassins avec une fraîcheur et une impatience rares pour cette période de l’année, il pourrait être intéressant de chercher à capitaliser sur cette fraîcheur pour développer des choses qui n’ont pas forcément le temps d’être travaillées au cours des saisons classiques. 

Certains feedbacks techniques pourront ainsi être envisagés car les sportifs seront nerveusement frais et plus à même d’aborder des exercices de coordination dans les meilleures conditions. 

De même, en associant ces retours aux fondamentaux de l’aérobie, un des objectifs pourrait être de rechercher à pousser leur capacité à nager bien et longtemps. Retrouver les bases fondamentales dans chaque discipline pour construire les piliers de la performance de nos athlètes sera une opportunité à saisir.

Je ne souhaite pas m’engager sur des aspects trop techniques, mais je suis convaincu que pour toutes les disciplines vous aurez saisi mon propos et l’objectif de celui-ci pour vous encourager à aborder cette reprise différemment.

# S’inspirer des autres

La semaine dernière, lors d’une réunion à l’INSEP, il a été évoqué trois choses qui me semblent pertinentes à souligner :

  • La reprise du football professionnel en Allemagne post confinement a mis en avant qu’ils ont 30% de plus de petites blessures lors des premières séances que lorsqu’ils redémarrent après une trêve. 
  • Suite à une grève de 7 semaines aux USA des joueurs de football américain, lors du premier mois de reprise, ils ont eu 6 fois plus de blessures des tendons ; 12 ruptures des tendons d’Achille, alors qu’il y en avait en moyenne 6 par saison.
  • Bien que les sportifs aient eu du temps pour récupérer, les pathologies d’avant confinement seront probablement toujours présentes aujourd’hui. En effet, le repos a pu diminuer les inflammations mais n’aura pas forcément réglé les sources des pathologies.

Fort de ces informations liées à la reprise progressive et aux blessures, il me paraît encore une fois, essentiel de ne pas vouloir aller trop vite. Nous pouvons optimiser les jours et semaines qui arrivent ! 

# La confiance

Concernant les athlètes, je suis convaincu que les vrais champions souhaiteront vite retrouver leur niveau et sentir à nouveau le frisson de la gagne. De ce fait, ils seront probablement plus concentrés ou attentifs et c’est peut-être ces dispositions qui pourront les aider à gagner du temps et à optimiser le temps qu’ils passent dans l’eau ou dans toutes les séances que vous programmerez. 

Vous, cher.e.s entraîneur.e.s, je connais votre engagement, votre capacité à vous remettre en question et à vous adapter au quotidien. Je sais que vous allez relever les challenges à venir, ceux qui n’étaient pas prévus et d’autres encore. J’ai confiance en la capacité de chacun pour retrouver une nouvelle énergie qui nous amènera à vivre ensemble de belles émotions.

Restant avec toutes les équipes fédérales à votre écoute, je vous souhaite un bon retour au bord des bassins.

Julien ISSOULIÉ

Directeur Technique National"

Le saviez-vous ?

L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving

À lire aussi

https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/ffn-projetdedevelopementfederal2019-2024-2.jpg?itok=G1uIDI3Fhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/ffn-projetdedevelopementfederal2019-2024-2.jpg?itok=G1uIDI3Fhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/page/banner/ffn-projetdedevelopementfederal2019-2024-2.jpg?itok=QJ02ma6e
Projet de développement fédéral
https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/edito_banner_6.jpg?itok=MIW3DfB-https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/edito_banner_6.jpg?itok=MIW3DfB-https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/page/banner/edito_banner_6.jpg?itok=9xZedanQ
Les grandes dates de la FFN
https://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/21016229_009_0.jpg?itok=s0gjY76rhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x210/public/fields/page/banner/21016229_009_0.jpg?itok=s0gjY76rhttps://www.ffnatation.fr/sites/default/files/styles/block316x146/public/fields/page/banner/21016229_009_0.jpg?itok=mKVuqlEW
Statuts et règlements de la FFN
Partenaires Officiels