Objectif 100 | Fédération Française de Natation
Partager
Dimanche 15 Décembre 2019 - 15:45

Après deux premiers titres sur 100 papillon et 100 4 nages, Jérémy Stravius a décroché hier celui du 200 nage libre. Une belle façon de s’illustrer et de montrer que l’ancien est toujours là. Mais aussi d’engranger des courses dans la perspective d’une saison estivale où son objectif – il le répète – sera une qualification aux Jeux sur 100 libre !

Tu n’avais que le troisième temps de séries derrière Jordan (Pothain) et Wissam (Yebba) et tu inverses la tendance ce soir. C’est un troisième titre qui fait plaisir, non ?

C’est un beau titre d’autant que j’avais le choix de nager ce 200 ou pas. Pour Fabrice (Pellerin), c’était pas obligatoire j’avais le choix, mais je voulais, malgré une certaine fatigue, faire un bon 200 avec Jordan.

Le 200 est aussi une façon de préparer le 100, non ?

Oui bien sûr. C’est pour ça que je le fais aussi en petit bassin. Je sais que Fabrice va m’en coller quelques uns en grand bain. Alors autant déjà s’habituer sur cette compétition là. Surtout que je n’avais pas l’habitude d’en faire non plus ces derniers temps avec l’ISL. Donc je profite de l’occasion ici à Angers pour engranger un peu plus de courses.

(KMSP/Stéphane Kempinaire).

Au-delà du titre, tu penses quoi du chrono et de la manière ?

D’abord, je fais mon meilleur temps ce soir et ça c’est forcément bien. Sur la manière, je pense que j’ai respecté pris les bons risques. Je tiens  quand même150 mètres bien devant, après je me fais rattraper, je le paye un peu mais avec le travail, ça peut passer sur le grand bain. En tout cas, je suis content d’avoir osé partir et d’être passé plus vite que d’habitude au 100 mètres. C’est ce qui faut faire, prendre des risques. C’est ce que j’aime aussi.

Et avant le dernier jour et le 100 mètre nage libre, tu peux dresser un premier bilan de ces championnats ?

Ces championnats sont déjà positifs. J’en tire de bons points. Je me dis que j’arrive à bien récupérer et à être de mieux en mieux au fur et à mesure de la compétition. Et j’ai hâte de voir vraiment ce que ça donne sur 100 mètres parce que ce sera quand même l’’épreuve que j’attendrai l’année prochaine pour me qualifier au Jeux.

Recueilli à Angers par Jean-Pierre Chafes

Le saviez-vous ?

L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.

À lire aussi

Partenaires Officiels