« Ce serait naïf de penser que nous allons reprendre » | Fédération Française de Natation
Partager
Mercredi 15 Avril 2020 - 10:45

(Une - Crédits Photo : Instagram mat_peisson_7)

Même s’il est exilé en Espagne plusieurs saisons durant sa carrière, Mathieu Peisson est le joueur le plus ancien du championnat de France. Formé à Sète, il est aussi passé par Montpellier et joue aujourd’hui à Noisy-le-Sec. Nous l’avons rencontré pour prendre de ses nouvelles et pour qu’il nous parle d’un projet qu’il a envie de développer.

Avant toute chose, on voudrait prendre de tes nouvelles et savoir comment tu vas. Comment s’organisent tes journées ?

Je vais très bien, forcément un peu abattu et triste de la tournure des évènements et de la situation actuelle mais on va prendre ça du bon côté, je suis en bonne santé, ma famille et les amis aussi c’est pas le cas de tout le monde donc on ne va pas se plaindre... On va faire encore des efforts et passer ce cap et cette période très difficile pour tout le monde ! Après, forcément, arrêter une saison comme ça c’est très dur surtout que c’était une belle saison pleine de suspense et de rebondissements. Voila mais l’enjeu est beaucoup plus important donc pas le choix, il faut prendre son mal en patience et serrer les dents tous ensemble !

On imagine que tu essaies de te maintenir en forme en cas de reprise ?

Alors je vais être très honnête, je n’ai pas fait de sport depuis la reprise, pour plusieurs raisons. D’abord, les chinois ont eu neuf semaines de confinement et étant plus disciplinés que nous, il était naïf de croire que nous allions sortir et reprendre au bout de trois ou quatre semaines... Ensuite, tous les championnats de tous les sport sont arrêtés et ont annoncé la saison blanche donc encore naïfs de croire que nous allions reprendre, sans compter le côté financier de certains clubs qui n’ont leurs joueurs sous contrat que pour neuf ou dix mois maximum, donc impossible de continuer après ça. De plus, faire du sport dans mon salon m’oppresse grandement, je ne suis absolument pas fan des espaces confinés. Cela me rend malade, je préfère le plein air, la piscine ou la salle. Enfin, je n’ai aucun matériel de musculation chez moi donc voilà !
Après je penses qu’il faut aussi prendre cette période comme une période de repos et une fois sortis recommencer la PPG et l’entraînement pour attaquer début août. Ce sera beaucoup mieux que de continuer à tirer sur un organisme déjà fatigué par une saison difficile !

Donc mes journées sont des plus banales ! Réveil tôt en ce moment (6h), un peu de lecture, tablette, télévision, cuisine (j’adore) et parties de Playstation en réseaux en ligne avec les copains
Je suis également l’actualité pour me tenir au courant et voilà. Je prends l’air sur la terrasse vu qu’il fait beau en ce moment et bien sûr prends des nouvelles de ma famille des amis.

Crédits Photo : Jon Ongkiehong

On sait que tu vas profiter de ce confinement pour développer un projet, avec Ugo Crousillat en premier invité, sur les réseaux sociaux. Tu peux nous en dire plus ?

Alors bien sûr j’ai eu envie de casser cette routine due au confinement et me servir des réseaux sociaux comme d’un exutoire de cette période difficile. Etant loin mais tout aussi proche les uns des autres via la technologie c’était le moment d’en profiter !
Donc à partir de mercredi 15 avril à 17h en live streaming sur mon compte Instagram (mat_peisson_7) je vais partir sur un délire de discutions interview avec un invité, un ami Poloiste. Suivant les jours on verra comment tout ça évolue… Nous allons discuter de tout et n’importe quoi, de Water-Polo bien évidement, de sa vie, de son confinement, sa personnalité, ajoutées à cela des séquences et anecdote, tout en essayant d’interagir avec le live et les questions des gens !
Voilà le but est de faire vraiment quelque chose de frais et de bon enfant, et surtout rigoler et passer un bon moment !
Mon premier stream sera donc avec Ugo Crousillat oui. C’est parfait pour commencer je trouve et après ça évoluera …

Les filles seront aussi mises en avant car jeudi 16 avril à 17h ce sera au tour de Geraldine Mahieu !
D’autres surprises viendront.
Le but est d’alterner entre les garçons et les filles et de streamer tout les deux ou trois jours en fonction des retours. On partirait sur mercredi / jeudi et samedi / dimanche. Ensuite on essayera de faire évoluer le concept au fur et à mesure. On invitera des joueurs de l’étranger dans le live et aussi des joueurs et amis d’autres sport !

France Water-Polo

 

Le saviez-vous ?

Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015

À lire aussi

Partenaires Officiels