Le pari réussi de Vichy | Fédération Française de Natation
Partager
Lundi 31 Août 2020 - 14:30

Organisée au pied levé et qui plus est dans le contexte que l’on sait, l’étape de Vichy de l’EDF Aqua Challenge a tenu toutes ses promesses. Et mis en lumière un site où l’eau libre, qui faisait son grand retour dans la cité thermale après un demi-siècle d’absence, se sent déjà à nouveau comme chez elle.

Crise sanitaire et cahier des charges préfectoral obligent, les organisateurs de l’étape de Vichy ont apporté une grande attention au respect des mesures de distanciation sociale tout au long du ce week-end. Sans que cela n’altère en quoi que ce soit l’intérêt des épreuves. Et même bien au contraire puisque les départs échelonnés (le fameux rolling start du triathlon), de rigueur pour toutes les courses du programme, ont permis d’entretenir le suspens sur l’identité des vainqueurs et le classement final. En particulier sur le 2,5 km où on a longtemps pensé que la victoire allait revenir au Montluçonnais Benjamin Fricout avant que la sociétaire de Montpellier Paillade Natation Martin Roques, parti beaucoup plus tard, ne vienne s’emparer de la première place ! Idem dans la course féminine où les régionales de l’étape, Lola Mallet (ASM Chamalières) et Alice Calandry (Asptt Clermont-Ferrand), la dernière à prendre le départ, sont montées dans cet ordre sur les deux premières marches du podium devant Louise Bernard, deuxième nageuse à s’élancer !

Le choix des organisateurs d’organiser des départs échelonnés pour garantir la santé des concurrents a rajouté une touche de suspens supplémentaire aux courses !

Si la procédure de départ était un peu modifiée pour le 5 kilomètres puisque ce sont les cinq meilleures filles et les quatre meilleurs garçons qui ont ouvert la voie, le déroulement de la course n’en a pas moins tenu en haleine le public vichyssois. Parti en dernière position de ce groupe « Elite », Marc-Antoine Olivier a en effet très vite repris tous les concurrents qui le précédaient, seuls Océane Cassignol et Bertrand Venturi arrivant à s’accrocher temporairement à ses basques. Lâchés sur une brutale accélération du médaillé olympique de Rio au milieu du deuxième tour de circuit, la championne du monde 2017 (avec le relais mixte tricolore) et le vice-champion d’Europe 2010 (sur 25 km) passaient la dernière bouée au coude à coude. Très spectaculaire, le sprint final tournait à l’avantage d’une Océane qui confirmait ainsi ses bonnes dispositions du moment après sa 3ème place sur le 5 bornes des championnats nationaux italiens le week-end précédent. Quant à Venturi, 2ème la veille sur 5,5 km à Redon, il profitait de son passage à Vichy pour faire une nouvelle démonstration de sa brillante longévité dans la discipline.

Le trio d’internationaux (de g. à dr. : Bertrand Venturi, Marc-Antoine Olivier, Océane Cassignol) a fait le spectacle sur le 5 bornes de Vichy.

Après ce trio de tête, les arrivées s’échelonnaient pendant de longues minutes jusqu’à ce qu’Olivier Patry, qui a effectué tout le parcours en… papillon, n’en termine à son tour avec les 5 kilomètres après un tout petit plus de… 2h30’ d’effort ! Le tout sous une salve nourrie d’applaudissements des bénévoles et des nageurs qui réalisaient une haie d’honneur pour le papillonneur. Dans le plus pur respect de l’esprit EDF Aqua Challenge !

A Vichy, Jean-Pierre Chafes (texte et photos)

TOUS LES RESULTATS

1 km c.l.m.

Messieurs : 1-M.A. Olivier (Dunkerque Natation) 10’28’’90, 2- A. Barry (ASM Chamalières Natation) 12’19’’34, 3-L. Barry (Agglo Le Puy-en-Velay Natation) 12’35’’24, 4-M. Roques (Montpellier Paillade Natation) 12’36’’64, 5-L. Bernard (Montpellier Paillade Natation) 12’49’’89…/

Dames : 1-O. Cassignol (3MUC) 11’41’’61, 2-L. Mallet (ASM Chamalières Natation) 13’19’’20, 3-L. Bernard (Montpellier Paillade Natation) 13’39’’95, 4-L.Fioux (ASM Chamalières Natation) 13’41’‘20, 5-A. Fernandez (Esp) 14’25’’15…/

2,5 km

Messieurs : 1-M. Roques (Montpellier Paillade Natation) 32’31’’12, 2-B. Fricout (Montluçon natation) 33’20’’14, 3-L. Bernard (Montpellier Paillade Natation) 33’42’’36, 4-K. Rioual (CN Riomois) 34’09’’99, 5)-Q. Calandry (Asptt Clermont-Ferand) 34’29’’06…/

Dames : 1-L. Mallet (ASM Chamalières Natation) 35’37’’23, 2-A.Calandry (Asptt Clermont-Ferrand) 36’20’’54, 3-L. Bernard (Montpellier Paillade Natation) 38’04’’33, 4-Y. Moutakkani (Montpellier Paillade Natation) 38’06’’19, 5-A. Verdier (ASM Chamalières Natation) 38’55’’99…/`

5 km

Messieurs : 1-M.A Olivier (Dunkerque natation) 56’47’’18, 2-B. Venturi (Neptune Olympique Frontignan) 59’08’’61, 3-A. Barry (ASM Chamalières Natation) 1h04’34’’96, 4-A. Dupuy (ASM Chamalières Natation) 1h04’48’’51, 5-L.L Lagarde (ASM Chamalières Natation) 1h09’42’’81…/

Dames : 1-O. Cassignol (3MUC) 58’35’’78, 2-L. Fioux (ASM Chamalières Natation) 1h13’30’’55, 3-L. Gleizes (Neptune Olympique Frontignan) 1h17’39’’82, 4-E. Layus (ASM Chamalières Natation) 1h20’18’’58, 5-A. Fernandez (Esp) 1h21’34’’26…/

 

Le saviez-vous ?

Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)

À lire aussi

Partenaires Officiels