ISL, mode d’emploi | Fédération Française de Natation
Partager
Mardi 1 Octobre 2019 - 10:00

I.S.L, trois lettres que vous risquez d’entendre régulièrement dans les prochaines semaines. L’International Swimming League, qui débute ce week-end (5-6 octobre) à Indianapolis (États-Unis) est un nouveau circuit de compétitions de natation qui ambitionne de révolutionner le genre. Jeux de lumières, format court, affrontement par équipes avec un classement final et un Final Four prévu à Las Vegas fin décembre. Voici ce que vous devez savoir avant le grand lancement de l’ISL. 

Huit équipes face à face

Pour cette première saison de l’ISL, huit clubs s’affronteront d’octobre à novembre. Trois étapes se dérouleront en Europe et trois autres aux États-Unis. Il y a quatre équipes européennes et quatre américaines. Energy Standard, la structure basée à Antalya où Florent Manaudou s’entraine, Aqua Centurions avec Federica Pellegrini, London Roar avec Adam Peaty et Team Iron avec Katinka Hosszu représenteront le vieux continent. De l’autre côté de l’Atlantique, de grosses équipes ont aussi été formées. On retrouve les LA Current de Nathan Adrian, Ryan Murphy ou encore Beryl Gastaldello, mais aussi les DC Trident de Katie Ledecky et Jérémy Stravius, les Cali Condors de la superstar Caeleb Dressel et les New York Breakers de la sprinteuse Pernille Blume. 

L'Américain Caeleb Dressel (huit médailles aux derniers championnats du monde de Gwangju) est l'un des dix ambassadeurs de l'ISL et défendra les couleurs des Cali Condors (KMSP/Stéphane Kempinaire)

Six Français sur le pont

Outre Jérémy Stravius (DC Trident), Florent Manaudou (Energy Standard) et Béryl Gastaldello (LA Current), on retrouvera sur ce circuit Marie Wattel (London Roar), mais aussi Charlotte Bonnet et Fantine Lesaffre (Energy Standard). Dans un scénario de rêve, ces quatre équipes pourraient se retrouver pour le Final Four de Las Vegas, puisque les deux meilleures équipes européennes défieront les deux meilleures équipes américaines. La victoire finale reviendrait donc forcément à un nageur tricolore pour cette première saison. 

La Française Charlotte Bonnet défendra les couleurs de l'Energy Standard, la même équipe que Florent Manaudou et Fantine Lesaffre. (KMSP/Stéphane Kempinaire)

Sept étapes pour commencer

Pour cette première saison, sept étapes sont au programme. Trois en Europe et quatre aux États-Unis, où se déroulera la grande finale en décembre (21-22 décembre). 

Voici le calendrier complet :

5-6 octobre : Indianapolis (USA) : Cali Condors, DC Trident, Aqua Centurions et Energy Standard

12-13 octobre : Naples (ITA) : Cali Condors, DC Trident, Aqua Centurions et Energy Standard

19-20 octobre : Lewisville (USA) : LA Current, NY Breakers, Team Iron, London Roar

26-27 octobre : Budapest (HUN) : LA Current, NY Breakers, Team Iron, London Roar

16-17 novembre : College Park (USA) : Cali Condors, DC Trident, LA Current, NY Breakers

23-24 novembre : Londres (GBR) : Aqua Centurions, Energy Standard, Team Iron, London Roar

20-21 décembre : Las Vegas (USA) : 2 meilleures équipes US VS 2 meilleures équipes Europe

J. C. 

Actualités

Mardi 15 Octobre 2019 - 14:30
Mardi 15 Octobre 2019 - 11:15
Mardi 1 Octobre 2019 - 10:00

Le saviez-vous ?

L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving

À lire aussi

Partenaires Officiels