Statut quo en haut de tableau | Fédération Française de Natation
Partager
Lundi 18 Janvier 2021 - 12:45

Une - Crédits Photo : Christophe Delrue

On jouait, le week-end dernier, la 13ème journée du championnat de France élite masculine. Peu avant le début de la rencontre au sommet entre le Pays d’Aix et Marseille, celle-ci a été contrainte de ne pas être jouée.

Dans les autres matchs, Tourcoing, Strasbourg et Noisy-le-Sec ont assuré l’essentiel en s’imposant face à Bordeaux, Reims et Nice. Enfin, dans le derby de l’Hérault, il n’y aura finalement pas eu de vainqueur, ce qui ne fait pas les affaires du MWP dans la course aux Play-offs.

Pas de surprises, ou presque

Les équipes les mieux classées se sont donc imposées, se détachant ainsi un peu plus encore du bas de tableau. "Presque", puisque Sète, 10ème au classement a tenu en échec Montpellier 6ème, au terme d'une rencontre qui avait pourtant parfaitement commencé pour le MWP (Ndlr : 3-8 à la mi-temps). Mais les Sétois, bien emmenés par un Adam Furman intenable avec cinq buts, ont petit à petit réduit l’écart pour finalement égaliser à une minute du gong final. Les deux équipes se partagent donc le point du match nul, une excellente chose pour Olivier Chandieu et ses hommes pour le maintien, une bien moins bonne pour Montpellier qui se voit distancé de ses principaux concurrents aux playoffs.

A Jean Bouin, Nice pourra avoir des regrets car après avoir mené une bonne partie de la rencontre, l’ONN n’a pu qu’assister à la remontée de Noisy-le-Sec et voir filer une victoire qui semblait pourtant lui tendre les bras. .

Enfin, il n’y aura pas eu de surprise à Reims et Bordeaux où Strasbourg et Tourcoing se sont largement imposés. Statut quo donc dans le peloton de tête toujours dominé par les Marseillais avec 30 points et un match en moins.

Crédits Photo : Christophe Delrue

Tous les résultats

Reims – Strasbourg : 5-17 - Voir les buts

Nice – Noisy-le-Sec : 12-15 - Voir les buts

Tourcoing – Bordeaux : 20-10 - Voir les buts

Sète – Montpellier : 10-10 - Voir les buts

France Water-Polo

Le saviez-vous ?

Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN

À lire aussi

Partenaires Officiels