Strasbourg assure sa seconde place, Lille remporte un nouveau tournoi | Fédération Française de Natation
Partager
Lundi 21 Mars 2022 - 05:30

(Une - Crédits Photo : @daphotosport)

Un week-end très riche avec des rencontres très serrées, aussi bien en élite masculine qu’en élite féminine.

Strasbourg assuré de finir second

L’affiche de la soirée est venue de Bobigny où le CN Noisy-le-Sec, troisième, accueillait le second, Strasbourg. Une rencontre capitale pour la place de dauphin, directement qualificative pour les demi-finales, qui a d’ailleurs tenu toutes ses promesses. En effet, c’est un long coude à coude que les deux équipes se sont livrées durant lequel il n’y aura jamais eu plus de deux buts d’écart. C’est d’ailleurs à quatre secondes du terme que l’issue de la rencontre s’est décidée grâce à une réalisation du Strasbourgeois Lorris Canovas. Avec neuf points d’avance sur le troisième à trois journées de la fin, les Alsaciens se sont assurés cette seconde place tant convoitée.

A Aix-en-Provence, le PAN et Montpellier ont eux aussi vécu un match très serré, mais à l’inverse de la rencontre précédente, les deux équipes se sont séparées sur un match nul 10-10. Grâce à ce point, Montpelliérains et Aixois creusent un peu plus l’écart avec Douai, septième, et sont désormais respectivement à sept et six points de leur principal concurrent pour les play-offs.

Quant aux Tourquennois, ils ont réalisé une excellente opération en battant Nice. Jonathan Ghesquiere et ses hommes ne sont plus qu’à un succès d’officialiser leur place dans le top 6. Enfin, Douai garde espoir pour ces play-offs après sa victoire face à Reims.

Tous les résultats

  • Pays d’Aix - Montpellier : 10-10
  • Noisy-le-Sec - Strasbourg : 13-14
  • Tourcoing - Nice : 16-13
  • Douai - Reims : 15-7

Sans faute pour Lille et Mulhouse

Poule Haute : Nouvelle victoire de Lille

Les Lilloises ont remporté, ce week-end, un second tournoi consécutif. Aprè avoir facilement battu le GNAC en demi-finale (15-4), c’est face à Nice qu’elles se sont imposées en finale grâce à un excellent finish. A égalité en milieu de troisième période (6-6), les Nordistes ont inscrit cinq buts sur le temps restant et n’en ont encaissé qu’un seul.

Dans la petite finale, l’INSEP s’est consolé face au Grand Nancy et reste en course pour la première place.

Tous les résultats

  • Samedi 19 mars (Demi-finales)

Lille – Grand Nancy : 15-4

Nice – INSEP : 9-7

  • Dimanche 20 mars (Demi-finales)

Petite Finale : Grand Nancy - INSEP : 7-11

Finale : Nice – Lille : 7-11

Poule Basse : Mulhouse s’imposent

Les Alsaciennes confirment leur excellente première saison parmi l’élite en remportant ce troisième tournoi. Elles n’étaient pas parvenues à battre l’USBB depuis le début de la seconde phase. C’est désormais chose faite. Samedi, Lucas Heurtier et ses joueuses avaient déjà fait le plein de confiance face à Choisy-le-Roi (3-18) et elles sont parfaitement restées sur leur lancée le dimanche face à Bordeaux (13-7). Dans la dernière rencontre, les Girondines ont eu raison des Franciliennes en lot de consolation (10-7).

Tous les résultats

Choisy-le-Roi – Mulhouse : 3-18

Mulhouse – Bordeaux : 13-7

Bordeaux – Choisy-le-Roi : 10-7

N.H.

Le saviez-vous ?

Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire

À lire aussi

Partenaires Officiels