La France en argent aux Euro | Fédération Française de Natation
Partager
Samedi 24 Juillet 2021 - 22:30

Du 23 au 25 juillet se tiennent les championnats d'Europe Junior d’eau libre. Sur la base nautique du Parc interdépartemental de Choisy-le-Roi, 18 nations sont en lice sur trois épreuves individuelles (5km,7,5km et 10km) et deux relais mixtes. Après le sacre hier de Sacha Velly sur 7,5km, l’équipe Junior compte maintenir sa cadence avec le 10km du jour.

Il y a de l’espoir à Choisy-le-Roi. Aujourd’hui, Jules Wallart a remporté la troisième place du 10km homme, épreuve olympique. Une place de choix pour l’équipe de France d’eau libre dont les espoirs sont forts dans ces championnats. « On est de l’autre côté de la rive, il y avait du stress quant au fait qu’il ne finisse pas premier mais on est content du résultat », rapporte Carole, la mère. Malgré une course menée tambour battant, le nageur de Dunkerque décroche le bronze avec le mérite, derrière l’Allemand Oliver Klement (deuxième en 1’51’’09) et le vainqueur David Betlehem en 1’51’’05 (Hongrie). « Belle course de Jules mais aussi des autres français qui sont restés dans le groupe de tête », abonde Jean-Pierre Chafes, commentateur de la compétition.

Il poursuit : « Le hongrois était au-dessus du lot. Jules fait une belle course donc bravo à lui mais il était compliqué de faire mieux que prévu pour les français aujourd’hui ». Un 10km homme qui a précédé celui des femmes avec des ambitions sérieuses côté françaises. Madelon Catteau, bien embarquée dès le début de la course, a décrochée avec hargne la médaille de bronze de l’épreuve dame. « Au fur et à mesure des tours j’ai réussi à me mettre dans ma course, à rester focus. En eau libre on apprend à ne rien lâcher parce que les courses sont souvent très longues et usent le mental autant que le physique », précise avec le sourire la nageuse de l’équipe de France. « C’est la première fois que j’arrive à jouer le sprint à la fin et toucher cette troisième place, ce n’était pas donné même à dix mètres de la fin », poursuit la nageuse du TOEC qui termine derrière l’Italienne Giulia Salin et la Portugaise Mafalda Rosa.

Madelon Catteau (Photo : FFN).

Le constat du jour reste la prestation des hongrois. « Cela fait 5-6 ans que la Hongrie prend de l’ampleur en eau libre. Ces Euro sont le résultat des années de travail qu’ils ont mis en place pour devenir l’une des meilleures nations au monde en eau libre. Aucun doute qu’ils seront premiers au classement à la fin du championnat », explique Jean-Pierre Chafes. Demain, dernier jour des Euro avec en perspective des relais mixtes ambitieux. Le mystère plane toujours sur les effectifs qui seront présentés par les différentes équipes en vue d’une victoire collective, symbole d’un Euro bien terminé.

A Choisy-le-Roi, Issam Lachehab

 

Le saviez-vous ?

L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade

À lire aussi

Partenaires Officiels