Plateau de rêve à Martigues | Fédération Française de Natation
Partager
Lundi 2 Septembre 2019 - 11:45

Pour sa première apparition dans l’EDF Aqua Challenge, l’étape martégale a frappé fort avec les présences (et les victoires) des sélectionnés olympiques Lara Grangeon et Marc-Antoine Olivier.

Pour une première réussie, c’est une première réussie ! Un peu inquiets à l’idée d’intégrer l’EDF Aqua Challenge un an seulement après avoir créé le Trophée Martigues Etang de Berre, Dominique Coutant et ses amis de Martigues Natation peuvent être rassurés : cette deuxième édition (la première au sein du circuit national) a été une grande réussite. Que ce soit au niveau des conditions de course (un magnifique soleil provençal et une eau à… 26,2°), de la qualité de l’organisation (plus de 50 bénévoles mobilisés sur et au bord de l’eau), comme au niveau de la densité (près de 350 participants) et de la qualité du plateau réuni à Martigues en ce premier week-end de septembre. Malgré l’absence de dernière minute de David Aubry, malade, les deux autres sélectionnés olympiques de Tokyo, Marc-Antoine Olivier et Lara Grangeon, ont effectivement fait le voyage jusqu’à l’étang de Berre.

Le podium du 5km avec Mathieu Magne (à gauche) 3ème et Bertrand Venturi (à droite) 2ème, entourant le vice champion du monde Marc-Antoine Olivier (FFN/JP Chafes).

Un déplacement fructueux puisque les deux internationaux ont non seulement pu rencontrer leurs fans grâce à une séance d’autographes qui a rencontré un vif succès, mais ils se sont également imposés sur le 5km gagnant au passage des séjours à l’étranger offert par l’un des nombreux partenaires de la compétition ! Si les deux héros de Gwangju (Marc-Antoine a été sacré vice-champion du monde et Lara a décroché la 4ème place du 10km en Corée) ont été bien évidemment les stars de la journée, d’autres concurrents ont profité de leur séjour en terre provençale pour s’illustrer. Et en premier lieu, Bertrand Venturi. A 34 ans, le multiple champion de France, deuxième du 5 bornes à seulement 20 secondes de Marc-Antoine, a démontré qu’il avait encore de sérieux arguments à faire valoir.

Médaillé de bronze aux mondiaux juniors sur 400 4 nages, Léon Marchand a montré également de bonnes dispositions en eau libre. Il a dominé le 2,5 km (FFN/JP Chafes).

Toujours du côté des têtes d’affiche, on retiendra également l’excellente prestation de Léon Marchand. A peine rentré des championnats du monde junior de Budapest, où il a décroché le bronze du 400 mètres 4 nages (avec le record de France toutes catégories à la clé), le jeune Toulousain a en effet dominé le 2,5 km en s’imposant avec plus de quatre minutes d’avance sur son suivant immédiat, Pascal Mellado. Infatigable, la nouvelle pépite française n’a pas hésité se remettre à l’eau dans l’après-midi pour prendre part, cette fois, à l’épreuve de relais 4x500 mètres aux côtés de son copain Mathys Lecourtier, de son jeune frère Oscar et de sa maman et ancienne internationale Céline Bonnet. Remporté par une équipe où l’on a pu reconnaître deux autres espoirs de la natation tricolore, Chloé Braun (TOEC) et Mats Baradat (AC Hyères), cette course très conviviale a également été l’occasion de voir à l’œuvre la double sélectionnée olympique Véronique Jardin-Gastaldello avec ses amis de la section maîtres du Cercle des Nageurs de Marseille. Décidément, cette étape martégale de l’EDF Aqua Challenge a mis les petits plats dans les grands. Et personne ne s’en plaindra !

A Martigues, Jean-Pierre Chafes

LES RESULTATS

5 km

Messieurs : 1-M.A. Olivier (Denain Porte du Hainaut) 1h07’46’’, 2-B. Venturi (NPO Frontignan) 1h08’06’’61, 3-M. Magne (CN Brunoy-Essonne) 1h08’25’’60, 4-G. Mourier (Dauphins Romanais et Péageois) 1h08’56’’95, 5-S. Ronca 1h09’51’’86…/

Filles : 1-L. Grangeon (CN Calédoniens) 1h09’25’’95, 2-C. Stutel (CN Plessis-Robinson) 1h16’27’’, 3-A. Regi (SO Millau) 1h18’57’’46, 4-A. Foiny (CN Plessis-Robinson), 1h19’08’’69, 5-C. Mascarin (CS Monterelais) 1h20’47’’71…/

D’ores et déjà qualifiée pour les JO de Tokyo en 2020, Lara Grangeon (au centre) était présente à Martigues pour l’EDF Aqua Challenge. Elle a remporté le 5 bornes devant Chloé Stutel (à droite) et Aurianne Régi (à gauche) (FFN/JP Chafes).

2,5 km

Messieurs : 1-L. Marchand (TOEC) 33’18’’97, 2-F. Da Silva (St-Raphaël Natation) 37’23’’50, 3-A. Hamadi (CN Cannes) 37’51’’00, 4-A. Nerguti (Pays-d’Aix Natation) 39’12’’64, 5-S. Vidal (Montpellier Paillade Natation) 39’12’’85…/

Dames : 1-L. Bernard (Montpellier Paillade Natation) 40’49’’07, 2-L. Catalayud (CN Cannes) 41’00’’91, 3-C. Gracia-Garay (3MUC) 41’20’’, 4-M. Baldeli (Martigues Natation) 43’51’’15, 5-L. Deleflie-Lafarge (EN Pierrelatte) 44’03’’13…/

2,5 km grand public

Messieurs : 1-P. Melado (Martigues Natation) 37’28’’86, 2-T. Remusat (Martigues Natation) 42’51’’95, 3-B. Gidde-Monard (Martigues Natation) 43’07’’27…/

Dames : 1-C. Braun (TOEC) 42’23’’39, 2-L. Fabre 44’11’’80, 3-C. Godher (Martigues Natation) 49’02’’95…/

 

 

Actualités

Lundi 2 Septembre 2019 - 11:45
Lundi 19 Août 2019 - 15:15
Vendredi 16 Août 2019 - 11:15

Le saviez-vous ?

Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir

À lire aussi

Partenaires Officiels