Analia Pigrée : « Cette médaille marque le début de ma carrière » | Fédération Française de Natation
Partager
Mercredi 22 Juin 2022 - 20:00

Sept mois après avoir décroché deux médailles aux Euro de Kazan (Russie) en petit bassin (l’argent sur 50 m dos et le bronze sur 100 m dos, ndlr) pour sa première apparition sur la scène internationale, la Guyanaise Analia Pigrée, 20 ans, a confirmé l’étendue d’un potentiel que l’on pressent immense en s’adjugeant le bronze du 50 m dos aux championnats du monde de Budapest (27’’40).

Que t’inspire cette médaille de bronze mondiale ?

Je ne sais pas si elle est inattendue parce que j’avais à cœur de faire une grosse finale et de jouer le podium, mais cela reste malgré tout exceptionnel pour mes premiers championnats du monde en grand bassin.

Comment as-tu vécu cette journée ?

Depuis ce matin, je suis super excitée (sourire)… D’habitude, je fais une sieste d’une heure et demie, mais aujourd’hui, je n’ai dormi que vingt minutes. Je n’arrivais pas à trouver le sommeil. Avant la course, j’étais dans le même état. J’avais envie d’y aller et de tout donner. Après, c’est un cinquante. Tu donnes tout. J’ai joué la touche en ne donnant pas un dernier coup de bras et ça a fonctionné (sourire)

(KMSP/Stéphane Kempinaire)

Que représente cette médaille mondiale ?

Cette médaille marque le début de ma carrière ! Je suis fière et j’espère que mes parents le sont aussi parce qu’ils ont consenti beaucoup d’efforts pour que je puisse m’entraîner à Font-Romeu.

Les médailles des Euro de Kazan à l’automne dernier ont-elles joué un rôle dans la manière dont tu as abordé cette finale ?

Oui, je pense qu’elles m’ont été d’une grande aide ! J’ai acquis de l’expérience en Russie. Je sais mieux gérer mon stress depuis cette expérience internationale en petit bassin (novembre 2021).

(KMSP/Stéphane Kempinaire)

L’équipe de France a décroché trois médailles ce soir (mercredi 22 juin). Quelle moisson historique !

Hier (mardi 21 juin), on s’était dit que cette soirée pouvait être magique. Cela a bien débuté avec Maxime (Grousset, argenté sur 100 m nage libre), puis il y a ma médaille de bronze sur 50 m dos avant le second titre de Léon (Marchand) sur 200 m 4 nages !

Tu as le même âge que Léon. Quelle place occupe-t-il au sein du collectif national ?

Il est un peu dans sa bulle, mais il est là, il vit avec nous !

(KMSP/Stéphane Kempinaire)

Sans faire le rabat-joie, rappelons quand même que le 50 m dos n’est pas une distance olympique…

(Elle sourit)… Oui, c’est pour cette raison qu’à partir de l’année prochaine, je vais davantage me concentrer sur le 100 m dos en espérant décrocher ma qualification pour les Jeux olympiques de Paris.

A Budapest, Adrien Cadot

Le saviez-vous ?

Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire

À lire aussi

Partenaires Officiels