Matthieu Rosset: « J’ai pris beaucoup de plaisir » | Fédération Française de Natation
Partager
Vendredi 6 Août 2021 - 13:30

Pour le deuxième concours de sa carrière en compétition officielle à 10 m, Matthieu Rosset n’a pas réussi à s’extirper des éliminatoires aux Jeux olympiques de Tokyo. Le plongeur tricolore le plus titré de l’histoire a donc vécu au Japon ses troisièmes et sans doute derniers JO. 

Comment as-tu vécu ce concours ? 

C’était assez difficile. J’étais vraiment en forme mais je n’ai pas réussi à gérer. Je crois que je n’avais pas assez de pression. Pendant tout le concours, j’ai essayé de me mettre du stress, mais je n’ai pas réussi et je n’ai pas su gérer mes émotions. Mais j’ai vraiment pris beaucoup de plaisir. Plonger tout là-haut pour les Jeux olympiques, c’est très agréable et si c’était à refaire, je le referais de la même manière. 

C’était seulement ton deuxième concours à 10 m en compétition officielle.

Oui, j’ai réussi le premier qui m’a permis de me qualifier aux JO. Là c’était le deuxième en compétition officielle et ça arrive à tout le monde de se louper. Il me semble que pour passer en demi-finale de ce concours, le total de points est assez faible. Peut-être l’un des plus faibles aux JO. Énormément de plongeurs ont raté des plongeons et moi j’ai loupé plus que les autres. 

Comment expliques-tu les difficultés dont tu parles ? 

Ce n’est pas facile de se mettre dans les éliminatoires l’après-midi. Quand c’est le matin, on peut tout donner sans retenu pour se qualifier. Là, c’était l’inverse. Il fallait en garder un peu pour les demi-finales du lendemain matin. Je n’ai pas réussi à gérer ce paramètre. Tous mes départs étaient meilleurs que d’habitude et j’ai progressé dans de nombreux domaines, mais ça ne s’est pas mis en place aujourd’hui.

Quelle va être la suite de ton programme ? Envisages-tu de reprendre le High Diving ? 

Pour le High Diving, je ne sais pas. Si je continue, c’est à condition de pouvoir travailler en même temps. Il est temps de gagner un peu d’argent. Quand je me suis lancé dans l’aventure du High Diving il y a deux ans, j’avais un peu de sous de côté mais le Covid m’a fait beaucoup de mal et tous les investissements que je souhaitais faire sont tombés à l’eau. Il va falloir que je me refasse une santé financière avant d’éventuellement me remettre au High Diving. 

Dans quelle voie vas-tu te lancer ? 

J’ai obtenu mon diplôme du DESJEPS et j’aimerai bien entraîner et développer le plongeon. Je ne sais pas encore où je vais le faire mais c’est bien parti pour que je me lance dans cette voie. 

Paris 2024 n’est donc pas à ton programme ? 

J’ai vécu une belle olympiade même si je suis forcément déçu de ma prestation aujourd’hui. Paris 2024, je le laisse aux jeunes.

J. C. (Source: FFN/Tokyo 2020)

Le saviez-vous ?

Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir

À lire aussi

Partenaires Officiels