Championnat élite masculin, on connaît les six qualifiés | Fédération Française de Natation
Partager
Lundi 4 Avril 2022 - 12:00

(Une - Crédits Photo : Sylvain Sauvage)

A une journée de la fin, les choses se sont éclaircies dans le championnat élite masculin. On connaît désormais les deux premiers et les quatre autres équipes qualifiées. Seul le bas de tableau reste indécis où Reims aura une dernière chance pour se sortir de la place de lanterne rouge. 

Les favoris l’emportent

L’affiche la plus indécise du week-end opposait Montpellier à Tourcoing et elle a vu les nordistes s’imposer grâce à une très grosse troisième période. Menés 8-7 à la mi-temps, Jonathan Ghesquiere et ses hommes ont totalement inversé la tendance de la rencontre en l’espace de huit minutes durant lesquelles ils ont inscrit six buts et n’en ont encaissé qu’un seul (9-13). Il ne restait alors plus qu’à gérer les derniers instants et s’assurer ainsi une place dans les quatre premiers. 

Dans les autres matchs, Noisy-le-Sec a su se sortir du piège Niçois (9-16) et conserver son petit point d’avance à la troisième place. 

Dans le haut de tableau toujours, Strasbourg s’est assez facilement imposé face à Sète (18-12). Les Héraultais semblaient pourtant déterminés à venir chercher un résultat en Alsace (8-5 à la mi-temps) mais ont lâché prise sur la seconde partie. Malgré la défaite, ils conservent leur avant dernière place et leurs deux points d’avance sur la lanterne rouge, Reims, battu par le Pays d’Aix 7 buts à 12. 

Enfin, Marseille a assuré sa première place en reportant ses deux matchs face à Douai, samedi, et Montpellier, dimanche. Le Cercle fait plus que jamais figure de favori avec ses dix-sept succès en autant de rencontres. 

Tous les résultats 

  • Montpellier - Tourcoing : 11-15
  • Nice - Noisy-le-Sec : 9-16
  • Strasbourg - Sète : 18-12
  • Reims - Pays d’Aix : 7-12
  • Marseille - Douai : 13-8
  • Marseille - Montpellier : 11-5

Choisy n’y arrive toujours pas

Dans la poule basse du championnat élite féminin, le SCNCR s’est à nouveau incliné lors de ses deux matchs face à Mulhouse (19-3) et Bordeaux (4-17). Elles restent ainsi à la dernière place et espèrent toujours pouvoir décrocher un premier succès cette saison. 

Enfin, Mulhouse a remporter la finale de ce tournoi en s’imposant assez nettement face à Bordeaux, 15-5. 

Tous les résultats 

  • Mulhouse - Choisy-le-Roi : 19-3
  • Choisy-le-Roi - Bordeaux : 4-17
  • Mulhouse - Bordeaux : 15-5

N.H.

Le saviez-vous ?

Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m

À lire aussi

Partenaires Officiels