Pas de changement chez les hommes, Lille s’impose chez les femmes | Fédération Française de Natation
Partager
Lundi 14 Mars 2022 - 04:00

(Une - Crédits Photo : Team Strasbourg)

Ce week-end fut riche en affiches, que ce soit dans le championnat masculin ou dans le féminin. Si les leader, Marseille et Strasbourg, ont accru leur avance en haut de tableau chez les hommes, le trio de tête ne parvient toujours pas à se départager chez les femmes.

Les favoris s’imposent

Marseille et Strasbourg creusent l’écart

Les résultats de cette quinzième journée n’auront pas impacté le classement de ce championnat élite masculin. Pourtant, plusieurs confrontations entre concurrents directs se jouaient mais ce sont les mieux classés qui se sont à chaque fois imposés.

En haut de tableau, Marseille recevait le vice champion Noisy-le-Sec dans une rencontre qui s’annonçait disputée, mais le Cercle n’aura pas mis bien longtemps avant de mettre fin au suspens. A la fin du premier quart temps, il menait déjà 6-0, puis 11-1 à quelques secondes de la mi-temps, grâce notamment à un grand Ugo Crousillat auteur de six buts.

Dans le haut de tableau toujours, une autre belle affiche s’annonçait palpitante entre le second, Strasbourg, et le quatrième, Tourcoing. Dans une rencontre qui aura quant à elle tenu toutes ses promesses, ce sont les Alsaciens qui ont eu le dernier mot. Les Tourquennois avaient pourtant pris les devants dans ce long coude à coude (2-3 puis 3-4) avant que le Team ne s’accapare à son tour des commandes (6-5, 7-6 puis 8-7) et se mette définitivement à l’abri en milieu de quatrième période (11-8 puis 12-9 au final). Une journée parfaite pour Strasbourg qui, grâce à ses trois points et à la défaite de Noisy-le-Sec, compte désormais six points d’avance sur les franciliens.

Pas de soucis pour le Pays d’Aix et Montpellier

Dans la course au top 6, le Pays d’Aix n’a pas tremblé face à Nice (6-9) tout comme Montpellier qui recevait Reims (11-5). Seul Douai s’est fait peur face à une très belle équipe de Sète. Les Nordistes ont décroché la victoire dans les dernières secondes de la rencontre grâce à une zone plus parfaitement conclue par Hugo Lepoint à trente secondes du terme. Trois points très précieux qui permettent à Yann Clay et ses hommes de rester en course pour les playoffs.

Tous les résultats

  • Strasbourg – Tourcoing : 12-9
  • Nice – Pays d’Aix : 6-9
  • Sète – Douai : 11-12
  • Montpellier – Reims : 11-5
  • Marseille – Noisy-le-Sec : 20-5

Lille remporte le second tournoi

Battues en demi-finale il y a quinze jours, les Lilloises avaient à coeur de se rattraper à domicile. Dès la demi-finale, le samedi, les Nordistes ont frappé fort en surclassant l’INSEP de cinq buts. Une belle victoire qui allait leur permettre de faire le plein de confiance avant d’affronter Nice le lendemain, large vainqueur du Grand Nancy, et de prendre sa revanche.

En finale, c’est comme prévu une rencontre serrée qui s’est jouée et ce sont les Lilloises qui en sont sorties vainqueurs. Dans le match pour la troisième place, l’INSEP a facilement battu le GNAC. Au classement, le trio de tête ne parvient toujours pas à se départager puisque Lille, Nice et l’INSEP comptent tous trois trente points.

Tous les résultats

Poule haute

Demies-Finales (Samedi 12 mars)

  • Lille – INSEP : 14-9
  • Nice – Grand Nancy : 18-7

Finales (Dimanche 13 mars)

  • 3/4ème place : INSEP – Grand Nancy : 15-8
  • Finale : Lille – Nice : 9-7

Dans la poule basse, la rencontre entre Bordeaux et Mulhouse s’est soldée par un match nul 10-10. Les deux équipes ayant battu Choisy-le-Roi, ce sont les Alsaciennes qui réalisent la bonne opération puisqu’elles conservent leurs six points d’avance et leur cinquième place.

Tous les résultats

Poule basse

  • Bordeaux – Mulhouse : 10-10
  • Bordeaux – Choisy-le-Roi : 10-4
  • Choisy-le-Roi – Mulhouse : 5-26

N.H.

 

Le saviez-vous ?

Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904

À lire aussi

Partenaires Officiels