Reims crée la surprise et se maintient | Fédération Française de Natation
Partager
Dimanche 15 Mai 2022 - 16:30

(Une - Crédits Photo : Facebook Stade de Reims Natation

 

Vainqueur de Douai le week-end dernier, Reims a confirmé, à Sourcéane, ce samedi et s’assure ainsi son maintient parmi l’élite. Dans l’autre rencontre, Nice est parvenu à inverser la tendance, à Jean Bouin et jouera donc la septième place face aux Champenois.

Le maintien se jouera entre Sète et Douai

Les Rémois ont réalisé un très bel exploit face à Nice. En effet, derniers de la phase régulière, ils avaient réussi une bien belle performance, il y a une semaine, en s’imposant à domicile face à Douai, septième de la phase régulière et qui n’est pourtant pas passé loin du Final 6. Mais le léger avantage de deux buts (11-9) devait malgré tout être défendu. Une affaire difficile puisque les Champenois s’étaient inclinés lourdement, dans le Nord, 15 buts à 7, en mars dernier. Mais avec beaucoup de caractère, Sasa Krivokapic et ses joueurs son parvenus à décrocher le match nul à Douai, se donnant ainsi le droit de jouer la finale pour la septième place, mais surtout d’éviter la relégation.

Face à eux, on retrouvera l’ONN. Pourtant, les Niçois avaient été battus 11-9 à Sète, lors du match aller, mais après un match fou, ils ont su inverser la tendance ce samedi à Jean Bouin. Sète pensait bien avoir fait le plus difficile après quasiment trois période (4-8 après six minutes de jeu en troisième période), mais Nice a su revenir dans le match en rattrapant son retard, dans un premier temps, en à peine cinq minutes (8-8) puis en arrachant une séance de tirs aux buts à une vingtaine de secondes du terme (10-8). Les Niçois finiront par avoir le dernier mot grâce notamment à un arrêt de Rémi Garsau sur le tir de Tristan Lopinot. 

Tous les résultats

  • Douai – Reims : 8-8 (match aller 9-11)
  • Nice – Sète : 10-8, Pen. 5-3 (match aller 9-11)

N.H.

Le saviez-vous ?

Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.

À lire aussi

Partenaires Officiels