Sète frôle la surprise | Fédération Française de Natation
Partager
Jeudi 21 Janvier 2021 - 09:45

(Une - Crédits Photo : Team Strasbourg)

Douai et Strasbourg ont remporté chacun une victoire importante, dans la course aux Play-offs, respectivement à Bordeaux et face à Sète. Si les Alsaciens ont ainsi pu conforter leur troisième place, les Nordistes, quant à eux, se rapprochent encore un peu des six premières places.

Sète à huit minutes de la surprise

Il est toujours difficile de prendre des points à Strasbourg. Cette saison, seul le Pays d’Aix est parvenu à s’y imposer. Autant dire que la tâche s’annonçait tenace pour l’avant dernier du championnat. Mais les Sétois ne se sont pas attardés sur les statistiques et ont crânement joué leur chance. Bien leur en a pris puisqu’ils auront fait course en tête pendant une bonne partie de la rencontre et tenaient encore le point du match nul à la fin du troisième quart temps. Malheureusement pour eux, Strasbourg ne semblait pas vouloir laisser échapper le moindre point et a remporté le dernier quart temps 3 à 0. Une très belle opération pour Igor Racunica et ses hommes qui reviennent ainsi à un point de Noisy-le-Sec et distancent désormais Tourcoing de cinq points. Quant aux Sétois, bien qu’ils restent à l’avant dernière place, ils tiennent là un autre match de référence qui pourrait être une sérieuse source de motivation et une base de travail pour Olivier Chandieu, le tacticien Héraultais.

Team Strasbourg – Sète Natation : 13-10 (3-2, 3-4, 4-4, 3-0)

Strasbourg : Missy 1, Babic 3, Markovic 5, Buha 1, Valentino 3.

Sète : Kopéliadis 2, Beteille 1, Alfonso Pozo 2, Furman 1, Mijuskovic 2, Porobic 1, Chandieu 1.

Sasa Misic (Crédits Photo : Cyril Gife)

Bordeaux rivalise mais ne parvient toujours pas à gagner

Nouvelle défaite pour Bordeaux qui ne parvient pas à prendre le moindre point dans ce championnat élite. Malgré tout, Patrice Pecqueur a encore une fois assisté à une très belle prestation de ses joueurs. Ils auront tout de même manqué leur début de rencontre et comptaient quatre buts de retard après douze minutes de jeu (0-4), un écart que les locaux ne parviendront pas à combler, malgré quelques tentatives (4-6 deux minutes après la reprise du troisième quart temps).

L’USBB recevra Sète, samedi prochain, une occasion de prendre ses premiers points et de revenir sur son principal concurrent pour le maintien en élite.

USB Bordeaux – FNC Douai : 6-10 (0-1, 1-3, 2-2, 3-4)

Bordeaux : Streiff 1, Lincheneau 1, Gonzalez 1, Toth 2, Cohat 1.

Douai : Croquet 1, Begovic 1, Bouet 3, Michel 2, Spooner 1, Balaz 2.

Auteur de 3 buts, Alexandre Bouet a été l'un des hommes forts de la rencontre (Crédits Photo : Nice Water-Polo)

France Water-Polo

Le saviez-vous ?

L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.

À lire aussi

Partenaires Officiels