Ugo Crousillat : « La priorité n’est pas le sport, mais la santé » | Fédération Française de Natation
Partager
Mercredi 25 Mars 2020 - 15:00

(Une - Crédits Photo : Instagram Ugo Crousillat)

Voilà une semaine que le confinement total a été demandé par l'Etat français. Les poloistes ne dérogent bien évidemment pas à cette règle. Nous en avons profité pour contacter Ugo Crousillat, capitaine de l'équipe de France et joueur de Marseille, pour lui poser quelques questions.

Bonjour Ugo. Avant toute chose, comment te sens tu ?

Je me sens bien. J’estime qu’en tant que sportifs nous ne pouvons pas trop nous plaindre. On a tous plus ou moins la possibilité de s’entrainer et de s’entretenir en essayant de courir un peu et en faisant du sport à la maison. Il y a des gens qui ont des enjeux et difficultés économiques plus important que les nôtres, sans oublier toutes les personnes qui font en sorte qu’il y ait le moins de malades et de décès possible. Tous les métiers comme policiers, pompiers, éboueurs, médecins, infirmières et j’en oublie ont eux un rôle important. Je relativise donc. Moi ça va.

Voilà une semaine que, comme tout le monde, tu restes confiné chez toi. Comment s’organisent tes journées ?

Elles sont assez simples. Je me réveille le matin, je fais une séance de sport en essayant d’alterner une séance de jogging dans la journée avec une de musculation le soir. J’ai pu récupérer, avant le début du confinement, quelques haltères et une corde à sauter au Cercle. On a également la chance d’avoir Pierre-Antoine, le préparateur physique du Cercle, qui nous envoie des séances de sport tous les jours et c’est un réel plus en ce moment (voir l’interview réalisée par France Water-Polo « Comment se maintiennent les marseillais ? »). L’après midi je me repose, j’essaie de lire et de faire des choses que je n’ai pas le temps de faire habituellement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme tous les joueurs marseillais, Ugo Crousillat doit continuer à s'entretenir malgré le confinement (Crédits Photo : facebook Ugo crousillat).

Tu peux nous donner ta séance de sport d’aujourd’hui ?

Ce matin j’ai couru 50 minutes et voilà le programme de musculation de Pierre-Antoine pour ce soir (Durée : 40 minutes).

1) 4 tours :

- Sdt pieds décalés + fly 12

- Cobra + pompes + gainage 2 AP (1 + 2+ 2 + 3 sec par côté ) x2 V up avec iso 1 sec en banane 12

- Fentes latérales 6+6

- Élévations diagonales 1 bras jambes écartées avec rotation de buste

2) métabolique

5 tours de 30 secondes d’effort et 30 secondes de recup : Abduction de hanche en Gainage de face Complex down up + squat sumo

3) Circuit

Pendant 12 minutes faire le plus de tours possibles : 6 Burpees, 8 Sit up, 10 Squat.

Revenons en au sport. Les JO étant annulés, il devrait te rester encore à jouer un titre national et quatre matchs de Ligue des Champions, mais il se peut aussi que la saison soit finalement déjà terminée. Quel est ton ressenti par rapport à tout cela ?

Oui, on a vu que les JO avaient été décalés d’un an. C’est spécial mais c’est surement la décision la plus sage. C’est bien car ça prouve que la priorité n’est pas le sport mais la santé et je partage à 100 % cette décision. Du coup, ça nous permet de nous concentrer pleinement sur les derniers matchs de Ligue des Champions et sur le Championnat de France. J’espère qu’on pourra terminer la saison, même si, encore une fois, ce n’est pas la priorité. En ce qui concerne cette éventuelle reprise, c’est vrai qu’on avait pas mal de stress lié à tout cela au début, mais j’ai pu discuter avec pas mal d’amis, en France et à l’étranger, et on est finalement tous dans la même situation. Il faut donc relativiser et tenter de se maintenir au mieux. C’est peut-être ce qui fera la différence à la reprise. Le Water-Polo est un sport aquatique et retrouver nos appuis sera déjà assez difficile comme ça. On essaie donc de maintenir le reste. On fait également attention à l’alimentation et l’hygiène de vie car on sait qu’on peut très vite prendre du poids dans ce genre de situation. C’est comme ça et il faut faire avec.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ugo Crousillat, à droite, et l'équipe de France auront une année supplémentaire pour se préparer pour le TQO (Crédits Photo : WP Inside).

As-tu un petit message, sportif ou extra sportif à faire passer ?

J’espère qu’on pourra terminer ce championnat car le titre est l’objectif principal du club. Mais la priorité reste la santé de tout le monde. S’il faut rester encore quatre semaines confinés alors on restera quatre semaines de plus à la maison et si c’est plus ce sera pareil. Il faut respecter tout le monde. Ça me fatigue de voir sur les réseaux sociaux que dans d’autres sports, les gens veulent faire différemment de tout le monde pour s’entrainer. C’est dommage car je le répète, le sport n’est pas la priorité.

France Water-Polo

Le saviez-vous ?

12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire

À lire aussi

Partenaires Officiels