Une première journée idyllique | Fédération Française de Natation
Partager
Vendredi 21 Juin 2019 - 19:30

La première journée du Défi de Monte-Cristo, troisième étape du circuit EDF Aqua Challenge, a été marquée par de nombreux sourires, un soleil magnifique et des conditions idyllique pour l’ensemble des participants et des suiveurs. 

Marseille. Plage Roucas Blanc. 9h15. Le soleil est déjà bien présent au moment où le coup d’envoi du premier 5 km du week-end est donné. Contrairement à l’année dernière où le vent avait gâché la fête et où la houle avait empêché aux participants de s’élancer du château d’If, les conditions étaient aujourd’hui idéales pour une course d’eau libre. C’est donc dans une mer particulièrement plate que les près de 1000 engagés ont parcouru les 5 km pour rejoindre la plage Roucas Blanc. Et après une heure et cinq minutes de course, le premier concurrent est arrivé. Ou plutôt la première concurrente, la Bélarusse Natallia Makarskaya qui a devancé de près d’une minute les trois premiers messieurs, Noam Franchi, Robin Pla et Olivier Dudas. Pour l’anecdote, Bernard et Mathilde Cini ont pris les 48ème et 49ème place de cette course mythique en un peu plus d’une heure et dix-sept minutes d’efforts. Et si les conditions ont été idéales tout au long de la matinée, le vent s’est levé juste avant le départ de la deuxième course du jour, le 3,5km. C’était la première fois que cette distance était au programme du défi de Monte Cristo et elle a attiré près de 250 passionnés. Dont certains qui avaient déjà pris le départ du 5 km le matin même ! Et à l’arrivée, si les sourires étaient toujours sur les visages, on sentait que les efforts consentis avaient été important. Notamment en raison de la houle qui a déporté plus d’une fois les nageurs du jour. Et dans ces conditions, c’est le jeune Jules Rémy qui s’est imposé en 44 minutes et 42 secondes. Et pour la première fois cette année, une course nocturne était organisée. Cette première mondiale a attiré une cinquantaine de nageurs. Un parcours à la fois sportif et solidaire qui a permis de récolter 20 000 euros pour la fondation Pure Ocean et qui a vu la victoire de Didier Padovani (qui avait pris la deuxième place du 3,5 km un peu plus tôt dans la journée) en 1 :08 :48. 

À Marseille J. C. 

Classement 5 km Hommes :

  1. Noam Franchi, FRANCE : 1 :06 :22,82
  2. Robin Pla, FRANCE : 1 :06 :26,63
  3. Olivier Dudas, FRANCE : 1 :06 :42,22

 

Classement 5 km Femmes :

  1. Natalia Makarskaya, BELARUS : 1 :05 :42,37
  2. Laura Confolant, FRANCE : 1 :09 :35,13
  3. Léa Forte, FRANCE : 1 :12 :17,88

 

Classement 3,5 km Hommes :

  1. Jules Rémy, FRANCE : 44 :42,02
  2. Didier Padovani, FRANCE : 49 :37,06
  3. Élie Minguet, FRANCE : 55 :27,95

 

Classement 3,5 km Femmes : 

  1. Paap Eili, ESTONIE : 1 :00 :53,23
  2. Aurélie Laporte, FRANCE : 1 :06 :00,93
  3. Pauline Libry, FRANCE : 1 :08 :30,11

 

Retrouvez l’ensemble des résultats sur le site du défi.

Le saviez-vous ?

12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904

À lire aussi

Partenaires Officiels