France jeunes : le grand chambardement | Fédération Française de Natation
Partager
Mardi 28 Mai 2019 - 17:30

Révolution dans la natation artistique tricolore : Corbeil et Colomiers ont pris la tête de la hiérarchie nationale lors des championnats de France jeunes organisés à Tours.

On avait l’habitude depuis une dizaine d’années de voir le Pays d’Aix Natation dominer outrageusement les compétitions nationales. Au point de voir parfois le club provençal ne laisser que des miettes aux autres concurrents. Eh bien ce n’est plus tout à fait le cas. Ou en tout cas, ça ne l’a pas été lors des récents championnats de France jeunes puisque le PAN a dû se contenter de deux médailles (sur les 23 mises en jeu au total) et d’un seul titre, celui du highlight, conquis de haute lutte et récompensé par un total de plus de 81 points. Si Aix-en Provence a donc abandonné le leadership national, il le doit non pas à la rivalité d’un seul club, mais à la concurrence de plusieurs structures puisque dix ont remporté au moins une médaille. Une dissémination de l’élite à travers le pays confirmée par la présence de deux clubs, Colomiers Nat Synchro et le GPC Corbeil-Essonnes Aquatique, à égalité en tête du classement des récompenses avec deux médailles d’or, deux d’argent et une de bronze pour chacun.

Habituée à truster les titres, le Pays d’Aix Natation a dû se contenter, cette fois, de l’or du highlight. Mais quel spectacle (www.photosynchro.com).

Support du Centre National d’Accès au Haut Niveau d’Occitanie, Colomiers a ainsi remporté les titres des figures imposées, grâce à Lalie Chassaigne, et du duo (Chassaigne-Dapoigny, une ancienne de… Corbeil), les Columérines prenant par ailleurs la 2ème place en highlight et la 3ème en équipes. Pour ceux qui suivent de près les choses de la natation artistique tricolore, l’émergence de Corbeil au sommet de la hiérarchie est moins surprenante que ce qu’il n’y paraitrait au premier abord, si l’on se contentait de constater que le club francilien n’est pas l’un des quatre CNAHN du territoire (Aix-en-Provence, Nantes, Strasbourg et Colomiers). Un regard sur les récentes Finales nationales des jeunes dont l’objectif est de détecter les futurs talents de la discipline, montre en effet que Corbeil s’y comporte bien. Et en particulier lors de la dernière édition où Maëlys Calennec (2ème 2004), Oriane Jaillardon (1ère 2005), et Laelys Alavez (1ère 2006-2007) avaient déjà crevé l’écran. Et c’est donc finalement en toute logique que ces trois jeunes filles ont largement contribué à la belle moisson de médailles de leur club, Oriane Jaillardon s’imposant en solo tandis que l’équipe corbeilloise prenait le meilleur pour quelques dixièmes sur le PAN. On notera enfin que trois garçons étaient présents dans cette compétition donnant lieu pour la premières fois à des podiums de figures imposées garçons et de duos mixtes ! Le prochain rendez-vous pour la relève de la natation artistique française est fixé à Strasbourg du 26 au 28 juin, théâtre de la Finale Nationale des jeunes 2019 qui concerne les filles et… les garçons nés entre 2005 à 2009.

La Corbeilloise Oriane Jaillardon est la nouvelle championne de France jeunes en solo. Elle succède à son ancienne coéquipière Marine Dubois (www.photosynchro.com).

Grande première pour le GPS Corbeil-Essonnes Aquatique qui remporte l’épreuve par équipe devant Aix et Colomiers www.photosynchro.com

J.-P. C.

Corbeil-Essonnes, pépinières de champions

A une trentaine de kilomètres de Paris dans la banlieue sud, Corbeil-Essonnes est devenu l’un des pépinières de la formation tricolore comme en attestent une nouvelle fois les résultats des championnats de France jeunes. Après les titres décrochés par Louise Rochet (solo) en 2017, Marine Dubois (solo et imposées) et Oriane Jaillardon (imposées 12-13 ans) en 2018, c’est ,cette fois, deux nouvelles d’or qui sont tombées dans l’escarcelle francilienne (voir ci-dessus). « Particulièrement en vue le week-end dernier à Tours, Oriane (Jaillardon), Maëlys (Calennec) ou encore Laelys (Alavez) présentent la particularité d’avoir toutes été formées entièrement au club », explique Sylvie Neuville, la directrice de la natation artistique tricolore. « Malgré l’absence d’horaires aménagés, des horaires d’entraînement tardifs (le plus souvent de 20 à 22h) et des moyens de transports pas toujours adaptés pour les athlètes qui viennent de l’extérieur, Corbeil sort chaque année de nouvelles pépites. Une performance d’autant plus remarquable qu’elle s’effectue avec les moyens du bord ».

(www.photosynchro.com).

Le saviez-vous ?

Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904

À lire aussi

Partenaires Officiels