Un workout mondial en signe d’espoir | Fédération Française de Natation
Partager
Jeudi 30 Avril 2020 - 18:15

Confinée chez elle à Bouc-Bel-Air, à côté d’Aix-en-Provence, Virginie Dedieu n’en continue pas moins à porter une attention toute particulière à la natation artistique. Membre de la commission des athlètes de la FINA (et du CNOSF), la triple championne du monde nous livre ses sentiments sur le report des Jeux olympiques et sur les conséquences sur sa discipline. Très présente sur les réseaux sociaux, elle propose tous les jours des exercices sur Facebook et participera à un grand workout mondial dimanche prochain (le 3 mai) à partir de 17 heures.

Vous qui avez participé à trois éditions olympiques, quel a été votre sentiment quand il a été question de reporter les Jeux de Tokyo ?

Avant toute chose, il faut savoir qu’en tant que membre de la Commission des athlètes de la FINA représentant la natation artistique, j’ai été chargée de diffuser un sondage auprès des athlètes concernés à travers le monde entier dans lequel il leur était demandé s’ils étaient favorables à ce que les Jeux aient lieu et si oui, quand. Au moment où ce sondage a été réalisé, on n’avait pas toutes les infos concernant l’épidémie de COVID-19, son importance et sa durée et les réponses étaient donc plutôt favorables à ce que les Jeux se déroulent le plus tôt possible. C’était d’autant plus compréhensible qu’en natation artistique, les athlètes ne sont pas professionnels et que les Jeux sont la consécration de plusieurs années de sacrifices, d’études mises en sommeil, de reconversion retardée.

Finalement, les Jeux devraient avoir lieu, mais en 2021…

C’était la bonne solution par rapport au contexte sanitaire et à l’équité sportive puisque tous les pays ne sont pas logés à la même enseigne. En particulier en termes de possibilités d’entraînement.

(D. R.)

Mais du coup, comme vous le disiez, cela signifie des mois de préparation supplémentaires qui peuvent poser problème à certains athlètes qui avaient décidé de mettre un terme à leur carrière le 9 août 2020, date initialement prévue pour la fin des Jeux.

En effet et c’est le cas chez nous avec Marie Annequin, la capitaine de l’équipe de France qui a 28 ans et qui a commencé une formation d’architecte d’intérieur. Elle était d’ailleurs très affectée par le report et je me suis permis de l’appeler pour discuter avec elle. Même si je sais combien c’était une décision compliquée à prendre, je voulais la convaincre de ne pas s’arrêter là, qu’elle n’avait pas fait tout ça pour rien, qu’un an dans la vie ce n’était finalement pas grand-chose. Elle a finalement décidé de continuer et toute l’équipe est très motivée, autour de Laure (Obry) et Julie (Fabre), les deux entraîneurs qui ont su créer une énergie positive en cette période difficile où les athlètes ont dû, comme tout le monde, se confiner chez eux.

En parlant de confinement, comment ça s’est passé pour vous ?

Toute la famille est en forme, on a un jardin donc on n’a pas à plaindre. En plus, moi, j’ai l’habitude de travailler à la maison donc ça ne change pas beaucoup mes habitudes. Même s’il y a aussi les enfants. Depuis le début du confinement, j’ai diffusé quasiment tous les jours une minute d’exercices sur mon Facebook. Des exercices à sec évidemment qui permettent de continuer à travailler des fondamentaux de natation artistique (le ballet leg, les grands écarts) ou d’entretenir de qualités physiques nécessaires à la pratique de notre sport. Dans un autre registre, plus grand public, je propose aussi sur le Facebook d’une entreprise de commerce en ligne trois Live par semaine. Le lundi, la séance est orientée PPG. Le mercredi, ce sont des activités physiques à proposer aux enfants ou à réaliser avec ceux. Et le vendredi, c’est plutôt fitness, yoga.

(D. R.)

Vous êtes décidément très active sur les réseaux sociaux puisque dimanche 3 mai, vous participerez à un grand workout international de natation artistique. Donnez-nous des détails sur cet événement.

C’est une jeune nageuse autrichienne, Bianca Danae Hofstatter, qui est à l’origine de cette initiative et qui m’a contactée pour me faire part de son idée. J’ai joint à mon tour mes amies de la synchro et de fil en aiguille, on est arrivé à réunir 28 athlètes, filles et garçons, de 21 pays répartis sur les cinq continents qui proposeront dimanche 3 mai à partir de 17 heures une heure de workout en live sur la chaine YouTube d’Inside Synchro grâce à l’application Zoom. Après l’échauffement animé par l’Américain Bill May, champion du monde en duo mixte en 2015, les participants proposeront des séquences de deux minutes. Il y aura plein de grands noms ! La Canadienne Jacqueline Simonneau, l’une des héroïnes de « Parfaites » le film qui retrace l’aventure de l’équipe nationale pour la préparation des Jeux de Rio, interviendra par exemple sur la godille. La quintuple championne olympique russe Svetlana Romashina évoquera le travail de flexion-extension des jambes. L’Espagnole Ona Carbonnel, la nageuse la plus médaillée de l’histoire des championnats du monde (23 médailles), se concentrera sur la souplesse d’épaule. La Russe Svetlana Kolesnischenko, 14 titres mondiaux dont celui du solo technique en 2019 à Gwangju, parlera de la ligne de jambes. Et c’est Andrea Fuentes, vice-championne olympique en duo avec Ona à Rio, qui dirigera le final collectif en musique. Côté français, nos duettistes Laura et Charlotte (Tremble) interviendront sur le renforcement musculaire du haut du corps et moi sur celui du dos. Seulement 500 personnes pourront être connectées pour le live, mais le workout sera ensuite en accès libre sur Inside synchro. Un beau signe d’espoir et une belle façon de monter la solidarité du monde de la natation artistique en cette période compliquée, non ?

Recueilli par Jean-Pierre Chafes

 

Le saviez-vous ?

Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.

À lire aussi

Partenaires Officiels