Maxime Grousset : « Pas encore au niveau pour le podium » | Fédération Française de Natation
Partager
Dimanche 19 Décembre 2021 - 16:45

Sixième de la finale du 50 m nage libre (21’’08) des championnats du monde d’Abu Dhabi en petit bassin (16-21 décembre), Maxime Grousset, 22 ans, a une nouvelle fois amélioré son record personnel sur la plus courte des distances du sprint. Le nageur de Michel Chrétien à l’INSEP disputera à partir de demain (lundi 20 décembre) le 100 m nage libre, distance sur laquelle il s’est classé quatrième aux derniers Jeux olympiques de Tokyo.

Le chrono continue de descendre. Satisfait ?

Pas assez malheureusement, mais mes adversaires de ce soir (dimanche 19 décembre) étaient trop rapides pour moi.

Tu l’as senti tout de suite ?

Non, je suis resté concentré sur ma course. Je me suis un peu battu avec moi-même, j’ai eu un peu de mal à rester relâché, mais je signe malgré tout mon meilleur temps.

A quel moment as-tu eu du mal à « rester relâché » ?

Pendant la course, mais bon, c’est un 50 m nage libre, c’est difficile d’être vraiment relâché (sourire)… Je ne suis pas encore au niveau pour le podium.

(Photo : KMSP/Stéphane Kempinaire)

Comment as-tu abordé cette finale ?

Comme une opportunité de remporter une médaille mondiale. De toute façon, il n’y avait pas de tension particulière en chambre d’appel. Tous les nageurs étaient concentrés. Chacun est dans sa course. Tout le monde veut faire de son mieux.

Ton expérience de la finale olympique de Tokyo t’a-t-elle été utile au moment d’aborder cette finale mondiale en petit bassin ?

Sûrement ! Je ne sais pas trop dans quelle mesure, mais oui, j’imagine que ça me rend plus serein. En tout cas, je ne découvre pas cet environnement.

(Photo : KMSP/Stéphane Kempinaire)

Michel Chrétien (son entraîneur à l’INSEP) t’a-t-il donné des consignes particulières pour cette finale ?

Seulement de nager à fond (sourire)

Demain matin (lundi 20 décembre), tu disputeras les séries du 100 m nage libre, distance sur laquelle tu t’es illustré cet été aux Jeux de Tokyo. Quelles seront tes ambitions ?

Nager le plus vite possible ! On verra demain matin, mais je pense que ça devrait le faire. Je ne m’en fais pas. Et puis, on est en petit bassin, personne ne m’attend. En tout cas, je n’ai pas de panneau « finaliste olympique » dans le dos.

Tu es quand même incroyablement zen. A croire que la pression ne t’atteint pas.

Ce n’est pas la première fois qu’on me le dit (sourire)… Peut-être que ça tient à mes origines iliennes (Nouvelle-Calédonie). Je fais ce que je sais faire. De toute façon, ce n’est pas maintenant que je vais inventer des choses.

A Abu Dhabi, Adrien Cadot

Le saviez-vous ?

Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07

À lire aussi

Partenaires Officiels