Jandard et Gillet vice-champions du monde | Fédération Française de Natation
Partager
Jeudi 30 Juin 2022 - 08:45

Cinq ans après la médaille d’or de Laura Marino et Matthieu Rosset, sur la même épreuve et dans la même piscine, Jade Gillet et Alexis Jandard ont décroché la médaille d’argent du Team Event. Un authentique exploit pour la jeune paire française quand on sait qu’Alexis Jandard était encore sur un lit d’hôpital au mois de janvier et que Jade Gillet réalise sa première saison à 10 m.

L’espace d’un instant, nous avons eu l’impression de revenir cinq années en arrière. Lorsque le drapeau tricolore flottait au-dessus de la Duna Arena de Budapest après la victoire de Matthieu Rosset et Laura Marino sur l’épreuve du Team Event. Et que les scènes de liesse du camp tricolore s’éternisaient dans un coin de la piscine. Ce mercredi 29 juin, nous avons vu les mêmes sourires illuminer les visages des plongeurs et des entraîneurs français. Les mêmes larmes couler sur leurs joues et les mêmes étreintes se prolonger. Finalement, seules les protagonistes étaient différents.

Alexis Jandard lors du concours du Team Event (DeepBlueMedia)

Alexis Jandard et Jade Gillet ont remplacé Matthieu Rosset et Laura Marino pour un résultat presque similaire (une médaille d’argent en 2022 et l’or en 2017 pour Matthieu et Laura). Avec cette deuxième médaille mondiale de l’histoire du plongeon tricolore force est de constater que cette épreuve mixte du Team Event est en train de devenir, au fil des ans, une spécialité française. « Matthieu et Laura nous avait fait rêver et je suis très fier de pouvoir décrocher une médaille à mon tour sur cette épreuve. D’autant que j’étais encore sur un lit d’hôpital il y a trois mois et que je ne savais pas si je pourrais participer à cette compétition » confiait un Alexis Jandard ému, à l’issue de cette finale. « Quand j’ai assisté devant ma télé à leur titre mondial en 2017, je ne m’étais jamais imaginé me retrouver sur ce même podium cinq ans plus tard » a réagi pour sa part, Jade Gillet. « Je ne me pensais pas capable de réaliser de telles choses. » Au contraire de Clémence Monnery, l’entraîneure du collectif national qui lorgnait sur cette breloque en début de saison. « Avant d’arriver à Budapest je pensais à cette médaille sur le Team Event. Je savais qu’Alexis et Jade en était capable. »

Jade Gillet partage sa joie avec Clémence Monnery (DeepBlueMedia)

De là à transformer le rêve en réalité, il y avait un pas que les Bleus ont franchi avec assurance. « Au départ, nous étions plutôt timides » reconnaît Alexis. « Jade disputait sa première finale mondiale et nous étions tous les deux assez stressés. Nous avons beaucoup échangé après le premier plongeon en se disant que nous devions profiter de l’instant. C’est ce qu’on a réussi à faire. » Jade Gillet confirme avoir eu les jambes tremblotantes avant d’exécuter son plongeon imposé à 3 m. « J’ai beaucoup travaillé le 10 m cette année et j’avais peur de manquer mon imposé. Une fois que c’était passé, je me suis bien concentrée en occultant le classement. »

Jade Gillet. (DeepBlueMedia)

Durant tout le concours Jade et Alexis ne jettent pas un oeil au tableau d’affichage. Ils enchaînent les plongeons et récoltent les bonnes notes. Ils se doutent que quelque chose se trame sans vouloir vraiment y croire. Et au moment où l’aînée des soeurs Gillet réalise un magnifique dernier plongeon, Jandard est rattrapé par la pression. « Elle m’a vraiment mis un gros coup de pression. Je la vois réussir son plongeon et je me dis que je n’ai pas le droit à l’erreur. Je ne connais pas le classement et je me dis qu’on peut très bien être sur le podium mais aussi prendre la cinquième place. » Sur le tremplin, Jandard prend son temps. Une grande inspiration, une grande expiration. Il se dresse sur la pointe des pieds et s’élance. Son entrée à l’eau est moins bonne qu’espérée mais l’essentiel est préservé. En sortant de l’eau, il jette un oeil à ses notes. Se tourne vers Jade, Clémence et Maïssam (Naji, également entraîneur de l’équipe de France). Le classement s’affiche. Les Bleus sont sur le podium et plus personne ne peut les déloger.

Les larmes de joie d'Alexis Jandard, félicité par Naïs Gillet (DeepBlueMedia)

C’est à cet instant que les étreintes commencent et que les larmes se mettent naturellement à couler. Jade et Alexis comprennent qu’ils viennent de réaliser un authentique exploit. « Non, je suis désolé mais j’ai pas compris » rigole Alexis. « Que s’est-il passé exactement ? » Jade est dans le même état. « Je n’ai toujours pas compris. Ce n’est pas possible! Ce sont mes premiers championnats du monde. Je me suis classée 25ème en individuel et je suis deuxième en Team Event. » Finalement il faut le voir pour le croire. Ou alors se le répéter. « On est vice-champion du monde » se convainc Alexis Jandard. « Je crois qu’on est vice-champion du monde ! C’est dingue. » Pas de doute, nous sommes bien en 2022. Jade et Alexis ont écrit leur propre histoire. Et la Duna Arena de Budapest a une nouvelle fois sourit aux plongeurs tricolores.

Jonathan Cohen

Le saviez-vous ?

12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN

À lire aussi

Partenaires Officiels