Christophe Maleau, un ado au grand cœur | Fédération Française de Natation
Partager
Mercredi 21 Juillet 2021 - 17:30

Habitué des exploits en solitaire, le jeune Martiniquais de 13 ans a disputé à Quiberon sa première course d’eau libre en métropole. Son talent et son engagement dans la lutte contre le cancer ont séduit le public.

Malgré la présence d’une pléiade d’internationaux, la véritable vedette de cette 6ème édition des Défis Quiberonnais a été un petit bonhomme d’à peine 13 ans. Et il n’y avait qu’à entendre la foule massée le long des barrières acclamer l’adolescent à son arrivée du 10 km pour en être définitivement convaincu. Il est vrai que malgré son jeune âge - Christophe Maleau - puisque tel est son nom – est loin d’être un inconnu pour les passionnés d’eau libre. Non seulement parce qu’il a depuis ses 9 ans multiplier les exploits d’envergure, mais aussi et peut-être surtout parce que le garçon le fait pour la bonne cause. « Ma mère a eu un cancer du sein quand j’avais neuf ans et je me suis dit qu’en montrant ma motivation, je pouvais l’aider à se battre contre la maladie. Et comme j’aimais bien nager, j’ai commencé à me lancer des défis ». Le premier, il le réalise le 15 octobre 2017 en reliant l’Anse-Milan sur la commune des Trois Milets à la plage de la Française à Fort-de-France. Soit 9,6 km. L’année suivante, il multiplie quasiment la distance par trois puisqu’il boucle les 26 kilomètres entre Le Diamant et Schoelcher en un peu plus de 10 heures. En octobre dernier – toujours dans le cadre… d’Octobre Rose –, il fait encore mieux et… plus long en devenant parallèlement l’un des rares nageurs de l’histoire à réaliser la traversée entre Saint-Lucie et la Martinique : 40 km « avalés » en 13h50’47’’.

Christophe après son 10km de Quiberon avec son père et sa mère (FFN/Jean-Pierre Chafes).

Des exploits que Christophe a expliqués avec beaucoup de simplicité à l’issue de l’Ultra défi de Port Maria qu’il a terminé au 22ème rang, à 26 minutes du vainqueur de l’épreuve un certain Axel Reymond. Parti très (peut-être trop) vite dans le groupe qui chassait derrière le peloton des internationaux et même s’il avait prévu de boucler la distance en 2h25’ (il mettra finalement 2h26’), l’ado au grand cœur a incontestablement beaucoup appris de cette expérience, la première de sa jeune carrière dans une épreuve de ce type. En particulier grâce aux conseils éclairés de Magali Merino qui a pris soin, à l’occasion de chaque ravitaillement, de lui conseiller de ne pas oublier de boire ! Le tout sous les regards attendris de Sylvain son papa et de Murielle sa maman qui ont du mal à cacher leur émotion et leur admiration devant la détermination de leur rejeton. « Ce que fait Christophe nous impressionne d’autant qu’il est un excellent élève à l’école. Mais il a surtout atteint son objectif de redonner aujourd’hui de la force et de l’espoir à toutes les personnes qui luttent contre le cancer et qui le croisent ». Et nul doute que Christophe a encore beaucoup de défis à relever et de courage à partager.

A Quiberon, Jean-Pierre Chafes

Le saviez-vous ?

La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)

À lire aussi

Partenaires Officiels