39ème titre pour Marseille | Fédération Française de Natation
Partager
Lundi 23 Mai 2022 - 04:15

(Une - Crédits Photo : Facebook CN Marseille)

En battant à nouveau le Cercle 93, les marseillais se sont offerts un 39ème sacre national. Dans la petite finale, malgré la défaite à Strasbourg, c’est Tourcoing qui a pris la troisième place du podium. 

Marseille a rapidement mi fin au suspens 

Avant même le début de la rencontre, les Noiseens savaient que la mission était quasiment impossible. En effet, avec la défaite de quatre buts en milieu de semaine à Montreuil, Ils étaient dans l’obligation de venir battre Marseille, chez lui et par un écart plus important qu’au match aller. Un résultat que seul le champion d’Europe, Pro Recco, est parvenu à faire cette saison. 

Et dès le début du match, cette tendance s’est confirmée puisqu’après six minutes de jeu, le CNM menait déjà 3-0 et cet écart n’a cessé d’augmenter pendant trois quart temps (12-2). Le relâchement dans les huit dernières minutes a permis à Noisy-le-Sec de réduire l’écart (13-7) mais ne l’empêchera pas de décrocher ce 39ème titre. Le double champion de France n’est d’ailleurs plus qu’à sept sacres de Tourcoing, club le plus capé. 

Après la coupe de France, Marseille atteint un second objectif cette saison et devra redoubler d’efforts, la semaine prochaine à Belgrade, pour les finales 8 de la Ligue des Champions. 

L’autre Graal revient à Tourcoing 

Tourcoing a déjà affiché sur ses réseaux sociaux sa volonté de jouer la Ligue des Champions. Une chose est sure, même si les Nordistes n’obtiennent pas leur Wild Card, ils auront la possibilité de se qualifier via les phases de qualification. En effet, après leur victoire de cinq buts en milieu de semaine, à domicile, face à Strasbourg, ils devaient confirmer ce résultat pour monter sur la troisième marche du podium du championnat de France élite masculin. Et pour sa dernière en tant qu’entraîneur principal, Jonathan Ghesquiere l’a fait. La défaite 16-13 a suffit à son bonheur. Mais tout n’aura pas été si rose et les Nordistes se sont fait très peur. Menés de quatre buts en milieu de troisième période (10-6) puis en quatrième période (13-9 puis 14-10), ils ont frôlé l’égalisation Alsacienne. Fort heureusement pour eux, ils ont rapidement réduit l’écart à chaque fois pour ne pas voir le doute s’installer trop longtemps et ainsi décrocher cette troisième place, tant voulue en début d’exercice. Les Alsaciens, quant à eux, échouent aux portes de la Ligue des Champions après avoir réalisé une première partie de saison quasiment parfaite. Ils prendront tout de même part à l’Eurocup, une légère manière de se réconforter. 

Vendredi, Douai est allé s’imposer à Sète en match aller pour la 9ème place et devra confirmer ce résultat, vendredi prochain, pour assurer son maintien sportif dans la division. 

Tous les résultats

Finale : Marseille - Noisy-le-Sec : 13-7 (match aller 17-13)

3/4ème place : Strasbourg - Tourcoing : 16-13 (match aller 8-13)

9/10ème place : Sète - Douai : 7-10

Lille à une victoire du titre

On jouait également les premiers matchs des finales féminines ce week-end et alors que Lille a fait un grand pas vers le titre, l’INSEP a reporté son troisième match face à Nancy et ainsi décroché la troisième place du championnat élite féminin . 

Si les Lilloises n’ont connu aucune difficulté à s’imposer samedi (12-4), les Niçoises leur ont donné beaucoup plus de fil à retordre, dimanche, puisqu’il aura fallu attendre la toute fin de rencontre pour voir les septuples championnes de France en titre s’imposer par le plus petit des écarts (14-13). 

Dans la petite finale, trois matchs auront suffi à l’INSEP pour décrocher la troisième place. Malgré les grands écarts à chaque fois (26-9, 11-2 puis 4-12), le GNAC peut se réjouir de cette quatrième place qui lui offre un billet pour la coupe d’Europe la saison prochaine.

Tous les résultats 

  • Finale

Match 1 : Lille - Nice : 12-4

Match 2 : Lille - Nice : 14-13

  • Petite Finale 

Match 1 : INSEP - Grand Nancy : 26-9

Match 2 : INSEP - Grand Nancy : 11-2

Match 3 : Grand Nancy - INSEP : 4-12

N.H.

Le saviez-vous ?

Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade

À lire aussi

Partenaires Officiels