Elite F, Lille a fait un grand pas, l'INSEP tient le coup | Fédération Française de Natation
Partager
Dimanche 19 Mai 2019 - 06:45

(Crédits photo : nice-waterpolo.com)

Il ne reste plus qu’un match avant l’issue de la saison. Si Lille a fait un grand pas vers le titre, tout reste encore possible pour la troisième place.

Voici ce qu’il s’est passé sur ces deux matchs de classement.

Lille a tapé très fort

Très gros match des lilloises qui sont allées s’imposer 6-13 à Nice. Comme en demi-finale, le LUC semble avoir fait le plus gros du travail après la première manche. L’ONN a pourtant parfaitement tenu lors des huit premières minutes (1-2), mais les deux périodes qui ont suivi ont été un véritable cauchemar pour Elie Carreau et ses joueuses. Ils ont encaissé un très lourd 1-8 en seize minutes (2-10 à la fin du troisième quart temps). La dernière période ne changera pas beaucoup la donne et les nordistes ont ainsi pu repartir de Nice avec la satisfaction d’un travail accompli.

Lille est plus que jamais très proche d'un sixième titre (Crédits photo : nice-waterpolo.com)

Olympic Nice Natation - Lille UC Natation : 6-13 (1-2, 0-3, 1-5, 4-3)

Arbitrage : Ghislain Dehon et Grégory Courbin

Nice : Millot 2, Valverde 1, Velikova 1, Vernoux 1, Heurtaux 1.

Lille : Ouchache 1, Le Roux 1, Amorosa 2, Sohi 2, Barbieux 1, Motta 2, Clerc 4.

L’INSEP conserve ses chances

L’INSEP a réalisé un bien joli coup en arrachant le match nul en fin de rencontre. La première période aurait été un coude à coude où chacune des deux équipes aura pris l’avantage. Il faudra attendre le milieu du second quart temps pour voir un premier break réalisé par les joueuses du centre d’entraînement (5-2 à la mi-temps). Les bordelaises, sonnées, reviennent malgré tout pleines d’ambitions de ces cinq minutes de pause et en l’espace de quatre minutes elles rattrapent leur retard et égalisent à 5-5 puis à 6-6 (fin du troisième quart temps). La bande de Louise Guillet pensera même remporter ce match à deux reprises (6-7 et 7-8), mais les insepiennes sont finalement parvenues à égaliser et conserver toutes leurs chances de médaille.

Désormais, même si c’est Bordeaux qui aura l’avantage de jouer à domicile, la qualification ne se jouera plus que sur un match, et sur un match tout peut arriver.

INSEP - USB Bordeaux : 8-8 (2-2, 3-0, 1-4, 2-2)

Arbitrage : Tibor Varga et Massimo Castrilli

INSEP : Paillat 2, Battu 3, Dhalluin 1, Radosajevic 1, Grass 2.

Bordeaux : Kretzman 1, Guillet 2, Chadly 1, Horcholle 2, Barrière 1, Danet 1.

 

France Water-polo

Actualités

Le saviez-vous ?

Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade

À lire aussi

Partenaires Officiels