Ligue des champions, le Cercle n’a pas à rougir | Fédération Française de Natation
Partager
Jeudi 10 Octobre 2019 - 14:30

(Une - Crédits Photo : Facebook CN Marseille)

Battre Pro Recco relevait presque de l’impossible. Les deux dernières saisons, le champion d’Italie avait largement dominé les phases de poule en ne perdant qu’un seul match sur les 28 journée de la phase préliminaire de la Ligue des Champions (14 journées par saison). Pour son premier match dans la compétition, le Cercle s’est incliné 9-13 face à ce géant d’Europe en lui posant quelques soucis.

Pro Recco a tué le match en trois minutes

Tout avait pourtant bien commencé pour les Marseillais qui tenaient bon après quasiment deux périodes (4-5 à deux minutes de la mi-temps). Malheureusement, les deux dernières minutes de cette première mi-temps et la première de la seconde auront couté très cher aux marseillais qui ont encaissé quatre buts sans en marquer un seul (4-9).

Abattu, on avait peur de voir le Cercle lâcher prise, mais les marseillais sont revenus dans le matchs et ont tenu tête au favori pour le titre. Sur les quinze dernières minutes, ils ont inscrit cinq buts pour n’en encaisser que quatre.

Bien évidemment, le résultat final n’est pas favorable à Marc Amardeilh et ses hommes (défaite 9-13 de Marseille) mais le CNM peut sortir la tête haute de cette rencontre et continuer à nourrir ses ambitions de Final 8 en fin de saison.

Marseille : Izdinsky 1, Blary 1, Vernoux 1, Crousillat 1, Durdic 3, Camarasa 2.

Pro Recco : Di Fulvio 1, Figlioli 1, Fondelli 2, Velotto 1, Dobud 3, Echenique 1, Filipovic 4.

Une bonne prestation des Marseillais qui ont su revenir dans le match (Crédits Photo : Facebook CN Marseille)

Tous les résultats de cette première journée

Poule A

- Jadran Split - Olympiacos : 8-17

- Jadran Herceg Novi - Jug Dubrovnik : 7-12

- Spandau - Barceloneta : 8-11

- Szolnok - Sintez Kazan : 13-10

Poule B

- Ferencvaros - Waspo Hanovre : 15-12

- OSC Budapest - Mladost Zagreb : 13-10

- Terrassa - Dinamo Tbilisi : 9-5

- Marseille - Pro Recco : 9-13

France Water-polo

Le saviez-vous ?

Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015

À lire aussi

Partenaires Officiels