Mulhouse tape fort, l’INSEP au bout du suspens | Fédération Française de Natation
Partager
Lundi 24 Octobre 2022 - 08:15

(Une - Crédits Photo : WP Inside)

Seules deux rencontres se déroulaient, ce samedi, dans le championnat élite féminin. Mulhouse et l’INSEP ont ainsi pu prendre leurs premiers points, respectivement face à Nice et au GNAC.

Dans le championnat masculin, Noisy est venu à bout de Nice, dimanche, en match décalé, rejoignant ainsi Tourcoing et Marseille en haut de tableau

Mulhouse marque le coup

Les objectifs sont élevés pour les Mulhousiennes cette saison et après la défaite du week-end dernier face à Lille, elles avaient à coeur de réaliser un gros coup face aux vice championnes en titre. Contre Nice, elles sont très rapidement rentrées dans la rencontre et après six minutes de jeu, elles avaient déjà bien creusé l’écart (5-1). Sur leur lancée, Louise Guillet (5 buts) et ses coéquipières ont continué d’aggraver le score (11-4 en milieu de troisième période) avant de parfaitement gérer la fin de rencontre. Au final, c’est sur un écart de cinq buts que les Alsaciennes se sont imposées (15-10), prenant ainsi leurs trois premiers points et surtout montrant qu’il faudra compter sur elles cette saison.

  • Mulhouse – Nice : 15-10 (5-3, 4-1, 5-2, 1-4)

Mulhouse : Le Roux 4, Battu 1, Forgacs 1, Guillet 5, Jean Michel 1, Mihaly 2, Daulé 1.

Nice : Van De Velde 2, Noy 1, Grass 1, Barbieux 3, Deschampt 1, Di Bartolo 2.

L’INSEP au bout du suspens

C’est à une rencontre très serrée à laquelle on a pu assister à l’INSEP. Pourtant, en début de match, le Grand Nancy semblait bien parti pour prendre ses premiers points puisqu’après à peine quatre minutes de jeu les Nancéiennes comptaient déjà trois longueurs d’avance (1-4) et malgré le retour des franciliennes en milieu de seconde période (3-4), elles retrouvaient leur confortable avance (3-7 deux minutes après la reprise du troisième quart temps puis 7-11 à sept minutes du terme). Mais sur la fin de rencontre, les joueuses du Centre National d’entraînement ont montré un tout autre visage et comblé leur retard. C’est Ema Vernoux qui délivrera les siennes à trente seconde de la fin en égalisant et en contraignant ainsi les deux équipes à se départager sur une séance de tirs aux buts. En pleine confiance, ce sont d’ailleurs les joueuses de l’INSEP qui vont sortir vainqueurs de ce nouveau duel et ainsi prendre deux points.

  • INSEP – Grand Nancy : 17-16 (2-4, 1-1, 4-5, 5-2 ; Pen. 5-4)

INSEP : Bouloukbachi 1, Di-Fraja 2, Andres 2, Heurtaux 5, Vernoux 5, Raspo 1, Bacle 1.

GNAC : Sabouriat 1, Pacheco Herce 1, Vizcarra 3, Fanara 2, Benlekbir 3, Gabriele 4, Bachelier 2.

Élite masculine : Noisy rejoint Marseille et Tourcoing

Noisy-le-Sec recevait Nice, dimanche, en clôture de la deuxième journée. Les hommes de Stefan Ciric ont assuré l’essentiel en reportant les trois points. Un succès qui n’aura tout de même pas été si simple. Les Niçois auront donné du fil à retordre aux franciliens à l’image des douze premières minutes qui auront été un véritable coude à coude (5-5 puis 7-7 en milieu de seconde période). Mais sur la seconde partie de rencontre, les Noiseens ont su creuser leur trou pour finalement s’imposer de quatre buts. Une victoire qui fait du bien à une semaine du match aller face aux grecs de Vouliagmeni.

  • Noisy-le-Sec - Nice : 13-9 (5-5, 4-2, 4-2, 0-0)

Noisy : Bjorch 1, Do Carmo 1, Caumette 1, Gogov 2, Petkovic 3, Bowen 2, Krapic 1, Guerin 1.

Nice : Mathieu 1, Barsotelli 1, Sterling 1, De Nardi 1, Irmes 2, Carpentras 1, Cakic 1.

N.H.
 

Actualités

Le saviez-vous ?

La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904

À lire aussi

Partenaires Officiels