"Nous avions de grandes chances d'aller directement en demi-finale" | Fédération Française de Natation
Partager
Mercredi 27 Mai 2020 - 14:45

(Une - Crédits Photo : Sylvain Sauvage)

Cadre indiscutable au PAN, Sébastien Monneret vient de renouveler avec son club. A 28 ans, il semble toujours vivre pleinement sa passion et reste motivé comme jamais.

Avec 31 buts, Sébastien Monneret était le 8ème meilleur buteur du championnat (Crédits Photo : Sylvain Sauvage)

Avant toute chose, comment vas-tu et comment s’est passé le confinement de ton côté ?

Je vais très bien merci. Le confinement s’est plutôt bien passé. J'ai pu profiter de mon fils et ma femme, ce qui est plus compliqué en temps normal. Bizarrement ce confinement est passé assez rapidement même si il a été difficile sur la fin de trouver des activités pour s'occuper une fois qu'on a fait le tour.

Vous avez réalisé une belle saison avec le PAN. Vous étiez quasiment assurés de terminer dans les deux premiers à la fin de la saison régulière et donc de vous qualifier directement pour les demi-finales. Quel a été ton sentiment au moment de l’annonce de l’arrêt des championnats ?

Oui effectivement je pense que nous avions de grandes chances d'aller directement en demi finale. Et ce fut une grande frustration de ne pas pouvoir aller jusqu'au bout. Mais l'important à ce moment-là était de prendre soin de nous et maintenant l’objectif est de revenir en forme.

Au début de la saison, avec les départs de certains cadres comme Ugo Crousillat, Romain Blary ou Quentin Vander Meulen, on aurait pu penser que ce serait très difficile pour vous, et pourtant, on vous a même trouvé plus forts que les autres années à certains moments. Quelles ont été vos forces ?

Personnellement, au début de la saison, je ne savais pas où nous pouvions nous placer dans le championnat. Beaucoup d’équipes s'étaient renforcées et nous, nous avions perdu du monde et eu cinq arrivées. Je pense que notre force a été tout d'abord un groupe soudé et quand les victoires s'enchaînent c'est toujours plus facile. Ensuite nous avons proposé un jeu plutôt dynamique ce qui nous a beaucoup servi en attaque et pour la défense, quand on a Enzo et Slaven, il devient compliqué de nous marquer des buts. Sur le papier nous n'étions pas plus fort que les années précédentes mais notre jeu a posé des problèmes aux autres équipes.

Sébastien Monneret et ses coéquipiers remerciant leur public pour leur soutien (Crédits Phto : Sylvain Sauvage)

La crise sanitaire va probablement impacter de nombreux clubs d’un point de vue économique et les effectifs risquent d’être touchés. A quoi ressemblera le PAN la saison prochaine ? Tu en feras partie ?

Il est clair que les finances des clubs vont en prendre un coup même si je suis surpris par les recrutements XXL de certains clubs. Mais forcément il y en a aura qui seront plus impactés que d'autres. Au niveau du PAN le club fait tout pour garder la même équipe sachant que de notre côté il faut faire des économies. Je sais que pour le moment le club bosse dur et arrive à trouver des solutions. Je ne sais pas à quoi ressemblera l'équipe l'an prochain mais moi j'y serais bien évidement.

A titre personnel, les JO ayant été décalés d’un an. Est-ce un objectif pour toi ?

L'équipe de France a longtemps été un objectif pour moi. Malheureusement je n'ai pas eu la chance de pouvoir m'y exprimer. Dans l'idée, une équipe de France doit proposer l'équipe la plus compétitive avec les joueurs en formes à l'instant T mais le nouveau projet a pour but de préparer une équipe en vue de JO de Paris. J'ai été souvent déçu de ne pas pouvoir faire partie des regroupements malgré des résultats personnels qui, je pense, étaient corrects. Aujourd'hui ce n’est plus un objectif pour moi car je prépare ma reconversion et je veux profiter de ma famille.

France Water-Polo

 

Le saviez-vous ?

Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire

À lire aussi

Partenaires Officiels