Les recommandations de la FFN face au Covid-19 | Fédération Française de Natation
Partager
Jeudi 17 Septembre 2020 - 11:30

(Une - Crédits Photo : elcidonline)

Parce que la vie doit à un moment reprendre son court, le sport de compétition reprend ses droits en ce mois de septembre, le Water-polo est bien évidemment concerné. Cependant dans ce nouveau monde, l’organisation des matchs se voit quelque peu bouleversée. Voici les préconisation mises en place par la FFN.

* Fournir une liste de joueurs et encadrants

20 joueurs ou joueuses doivent être déclarés par équipe. Il en va de même pour le staff (entraineurs, préparateur physique, kiné, etc.)

Une fois cette liste donnée à la Fédération, aucun autres joueurs ou joueuses ne pourront jouer tant que le contexte sanitaire actuel perdurera.

 

* Désigner un référent Covid par club

Personne garante de la bonne mise en place du protocole Covid au sein du club. Cette personne sera en charge de faire le lien entre le club et la « commission Covid », communiquant notamment sur le nombre de cas positifs éventuels au sein du club au plus tard chaque jeudi précédant un match.



 

*Suivre les modalités de surveillance médicale règlementaire de la FFN
.

Un auto-questionnaire type devra être rempli avant chaque match et entrainement, dans lequel seront demandées des informations comme la toux, la température, apparition éventuelle de symptômes, etc. (voir le questionnaire en cliquant ici).

Si l’un des points demandés s’avère positif, la personne en question, joueurs ou staff, ne pourra pas prendre part à l’entrainement ou match.

Celui-ci devra alors informer le référent Covid du club et consulter un médecin dans les plus brefs délais.

En cas de cas positif, il faudra se référer au guide des recommandations FFN (Cliquer pour voir).

A l'image des douaisiens, tous les joueurs devront être testés avant le début de la saison (Crédits Photo : FNC Douai)

* Situation de « Virus circulant dans un club » à partir de quatre

Le Covid-19 est considéré comme « virus circulant dans un club » dès lors qu’il y aura quatre cas positifs dans un delta de huit jours. Le club doit alors faire remonter l’information, par l’intermédiaire de son référent à la commission Covid de Water-Polo, 48 heures avant le début du match suivant. Si d’autres cas apparaissent dans les 48 heures précédant le match, le référent Covid du club doit immédiatement faire remonter l’information à la commission Covid du Water-Polo qui décidera du report ou non de la rencontre.

 

* La commission Covid de Water-Polo

Une Commission COVID de Water-Polo a été mise en place depuis le 2 septembre 2020 par le Bureau de la FFN dans le but de se prononcer sur les éventuels reports de matchs.

Les principes du présent protocole ne valent pas règle automatique pour cette Commission COVID : les recommandations pour ou contre un report de match découlent de son appréciation en fonction des éléments portés à sa connaissance pour chaque situation.

Sous la Présidence de Dominique CUPILLARD (médecin), cette commission est composée de 9 autres membres :

* Jean-Loup BOUCHARD (médecin)

* Linh VU-NGOC (médecin)

* Rudy FISCHER (médecin)

* Boris HEID (médecin)

* Yann-Even GRALL (Directeur adjoint du Water-Polo)

* Benjamin MERCIER (Président de la Commission Water-Polo)

* Anthony MOTTAIS (avocat)

* Antoine DURAND ( Juriste)

* Sylvain PESTAÑA ( Juriste)

 

* La commission Covid de Water-Polo

Plusieurs points doivent également être pris en comptes :

* Respecter le guide de recommandations rentrée septembre 2020 de la FFN (cliquer ici) et du guide de « rentrée sportive » du Ministère chargé des sports (cliquer ici).

* Masques obligatoires pour les officiels de table et présence de solutions hydro-alcoolique à la table.

* Arbitres, encadrement et joueurs ne devront enlever leur masque qu’au début du match et le remettre dès que possible après la rencontre.

* Pas de serrage de mains et respect de la de la distanciation physique lors de la présentation des équipes.

* Pour les championnats fédéraux de Water-Polo : PCR Covid-19 par prélèvement naso-pharyngé dans la semaine précédant le début des championnats.

* Respect des règles appliquées au public (Port du maque, Distanciation physique, Gel Hydro-alcoolique à disposition).

Le saviez-vous ?

Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.

À lire aussi

Partenaires Officiels